Supergrid

L’Europe est sur le point de devoir revoir sa copie en ce qui concerne les réseaux car le besoin en électricité augmente et, parallèlement, de nouveaux sites de production de plus en plus éloignés des centres de consommation voient le jour. Pour trouver une solution commune à cette situation, il est nécessaire de créer un nouveau niveau de réseau, appelé super-réseau, dans le développement duquel la Suisse va jouer un rôle majeur.

Pour atteindre les objectifs climatiques fixés à l’échelle européenne, l’électricité issue de sources renouvelables doit être davantage produite sur des sites pertinents du point de vue économique et technique. Ainsi, l’énergie éolienne va être produite principalement dans les régions côtières ainsi que dans des parcs éoliens offshore, par exemple dans la Mer du Nord et la Baltique. Des fondations telles que DESERTEC s’intéressent par ailleurs à la possibilité d’installer de grandes installations solaires.

La mise en œuvre de ces projets éloigne de plus en plus la production des consommateurs finaux, ce qui signifie qu’il faut transporter plus de courant sur des distances plus longues. En Europe, les réseaux de transport actuels ne seront pas en mesure de gérer ce volume. Aujourd’hui déjà, il est nécessaire d’assurer une régulation soigneuse et tous les gestionnaires de réseaux doivent collaborer pour éviter des congestions. L’Europe travaille donc à la création d’un nouveau réseau plus performant: le super-réseau. Mais l’innovation est de mise pour que la Suisse joue un rôle de premier plan dans ce super-réseau, un réseau de transport helvétique performant reliant les sites de production et les consommateurs dans toute l’Europe.

La production d’énergie durable est également synonyme de variations accrues de la production. Mais grâce à l’énergie hydraulique produite par des centrales de pompage, la Suisse va mettre plus de capacités de stockage à disposition.

Pour assurer la stabilité des réseaux de transport, production et consommation doivent coïncider. En cas de déséquilibre, les gestionnaires de réseau de transport injectent donc de l’énergie dite de réglage dans le réseau. Or, le besoin en énergie de réglage va continuer d’augmenter, et Swissgrid jouera dans ce domaine un rôle important au cœur de l’Europe.

Le super-réseau européen est un projet dont l’objectif est de relever avec succès les défis des décennies à venir. Swissgrid défend les intérêts de la Suisse dans différents organismes. Elle collabore notamment depuis le printemps 2010 à la Renewables Grid Initiative.

Partager
E-Mail
Facebook
Twitter