2019 Numérisation

L’intelligence artificielle au sein du réseau électrique

Pour le transport de l’énergie, une simple infrastructure physique ne suffit pas: ce sont les capacités cognitives de l’être humain qui assurent un flux d’électricité continu. L’intelligence artificielle pourrait-elle un jour reprendre le flambeau?

Auteure: Silvia Zuber


Avec le virage énergétique, les besoins du réseau électrique ont beaucoup évolué à tous les niveaux de réseau. La modernisation du réseau de transport est fondamentale pour garantir un avenir énergétique durable. Il ne suffit pas d’étendre ou de transformer l’infrastructure. La numérisation offre de nouvelles possibilités au secteur de l’électricité, comme l’intelligence artificielle (IA), une branche informatique qui simule sur ordinateur le comportement humain intelligent sous forme d’applications logicielles. L’IA intègre aussi l’apprentissage machine: les applications accumulent les connaissances par expérience et les exploitent. Elles sont alors en mesure de réagir à des scénarios inconnus.

Un algorithme pour avertir des points faibles

Le secteur de l’électricité peut bénéficier des possibilités offertes par l’IA, notamment afin d’identifier à l’avance les points faibles au sein de l’infrastructure du réseau. Cette forme de technique de maintenance s’appelle la «maintenance prévisionnelle» (Predictive Maintenance). À cette fin, les données de mesure issues de l’exploitation du réseau actuelle, les données de base de l’infrastructure, les données géographiques ou météorologiques sont collectées en temps réel et transmises à une base de données centrale. Un algorithme doté d’une capacité d’auto-apprentissage les analyse et en déduit des recommandations pour la maintenance. Idéalement, il peut prévoir des points faibles de l’installation avant qu’ils n’aient des répercussions ou ne provoquent des défaillances. L’IA permet ainsi au gestionnaire du réseau électrique d’améliorer la fiabilité de ce dernier grâce à des aides à la décision automatisées. Celles-ci permettront également à l’avenir de mieux planifier des mesures d’extension du réseau et de les mettre en œuvre de manière plus ciblée et plus efficace.

Gestion des énergies renouvelables

En associant les données de l’infrastructure et les données externes, l’IA pourrait également permettre de mieux prévoir la production d’énergie. Une possibilité intéressante pour les énergies renouvelables dont la puissance de production dépend beaucoup des conditions météorologiques. Prévoir la production possible à partir des données passées et actuelles permettrait aux responsables de mieux planifier l’exploitation de leurs installations. La prévisibilité a également des effets positifs sur le réseau électrique. Les données de producteurs d’énergie importants pourraient permettre de mieux planifier son exploitation.

Gestion de la demande

À l’avenir, l’IA pourrait également jouer un rôle dans la gestion de la demande en électricité. L’activation ou la désactivation ciblée de charges permettrait de réagir à la demande en fonction des signaux du marché. Ces interventions sont possibles dans des secteurs industriels gérant des processus de production qui utilisent des quantités variables d’électricité. Une telle gestion de la charge permettrait aussi de compenser les fluctuations de la production issue des énergies renouvelables. Ces processus pourraient être davantage automatisés grâce à l’IA. Des travaux sont en cours dans ce domaine pour élaborer une plateforme intelligente en vue d’influencer l’efficacité énergétique des consommateurs finaux au moyen d’incitations. L’IA pourrait aussi contribuer à améliorer la stabilité des réseaux électriques en injectant automatiquement l’énergie produite par des milliers de foyers.

L’intelligence artificielle chez Swissgrid

Swissgrid a pris en compte la numérisation en créant l’unité organisationnelle «Research & Digitalisation». Cette dernière est responsable de la recherche et du développement afin d’évaluer les nouvelles technologies, comme l’intelligence artificielle, et de les mettre en œuvre. Swissgrid, qui exploite une infrastructure critique, attache une grande importance à ce que les innovations dans le domaine de l’automatisation et de la numérisation remplissent les critères d’une exploitation sûre du réseau.


Auteure

Silvia Zuber
Silvia Zuber

Communication Manager


Aimez-vous cet article?

Partager cet article


  • | Blog

    Le Saint-Gothard et les routes de l’énergie

    Lire l'article
  • | Blog

    Travailler sur une ligne THT sous tension, c'est possible

    Lire l'article
  • | Blog

    La sécurité est notre première priorité, dans tout ce que nous faisons

    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.