Peut-on faire le plein de vent et de soleil?

Les énergies renouvelables jouent un rôle important dans l’approvisionnement énergétique neutre sur le plan climatique. Cependant, l’intégration de ces sources d’énergie dans l’approvisionnement en électricité est un défi à bien des égards.

Auteure: Silvia Zuber


L’utilisation des énergies renouvelables entraîne une décentralisation de plus en plus importante de la production d’énergie. À cela s’ajoute le fait que les régions ne disposent pas toutes des mêmes conditions pour produire de l’électricité à partir d’énergies renouvelables. Une infrastructure adéquate est donc nécessaire pour le transport de l’électricité.

Les variations dues aux caprices de la nature représentent également un autre défi dans la production d’énergie. Les éoliennes, les installations hydroélectriques ou photovoltaïques ne fournissent pas toujours suffisamment d’électricité ou bien elles en produisent, mais au mauvais moment.

Si l’énergie excédentaire pouvait être stockée longtemps et en grande quantité, l’intensité fluctuante des énergies renouvelables pourrait être utilisée à bon escient. La fameuse technologie Power-to-X est une approche très prometteuse en termes de possibilité de stockage. Elle favoriserait également le couplage dit sectoriel, en créant des synergies entre la fourniture d’électricité et de chaleur et le secteur des transports.


Le principe de base

«Power-to-X» désigne les technologies qui décomposent l’eau en hydrogène et en oxygène à l’aide d’électricité excédentaire. L’hydrogène est alors utilisé directement ou dans le but de produire d’autres agents énergétiques en fonction de l’utilisation finale. En d’autres termes, si les éoliennes, les installations solaires ou hydroélectriques produisent de l’énergie excédentaire, il est alors possible de s’en servir pour fabriquer du gaz, de la chaleur ou du carburant. De telles ressources peuvent être stockées sur une longue période et transformées plus tard en d’autres produits finaux.

Une technologie d’avenir

Les procédés Power-to-X sont susceptibles de contribuer à la décarbonisation des systèmes énergétiques. Ils permettraient également de réduire la part des matières premières fossiles dans les domaines du transport, de la circulation et de la chimie. Cependant, ils sont encore très chers et généralement encore inutilisables sur le plan industriel. Pour pouvoir stocker, distribuer et transformer efficacement les produits intermédiaires, nous avons besoin de solutions novatrices et judicieuses au niveau économique. Lorsqu’elles existeront, les technologies Power-to-X pourront en outre favoriser le couplage flexible des secteurs, c’est-à-dire l’interconnexion des secteurs énergétiques de l’électricité, de la chaleur et de la mobilité qui sont la plupart du temps encore séparés à l’heure actuelle.


Auteure

Silvia Zuber
Silvia Zuber

Communication Manager

Aimez-vous cet article?

Partager cet article


  • | Blog

    Un géant arrive à Mühleberg

    Lire l'article
  • | Blog

    Nous tirons les leçons de l’interruption de l’approvisionnement en Valais

    Swissgrid a lancé des enquêtes après la panne de courant en Valais. Un enchaînement de facteurs techniques et humains a provoqué l’incident. Swissgrid en tire les leçons et a pris des mesures.
    Lire l'article
  • | Blog

    Pylônes et énergie

    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.