Projet de réseau Mörel – Ulrichen

Projets de réseau en Haut-Valais

Avancement et stagnation des projets de lignes

Auteur: Jan Schenk


La nouvelle ligne entre Ernen et Ulrichen est en service

La construction de la ligne à très haute tension de 30 km dans la vallée de Conches avance à grands pas. L’électricité circule sur le tronçon entre Ernen et Ulrichen depuis octobre 2019 déjà. Les travaux ne sont cependant pas tout à fait terminés. Seule la moitié des pylônes sont peints en vert pour l’instant. Les autres le seront d’ici à l’été 2020. Les pylônes s’intègrent ainsi mieux au paysage et sont protégés contre la corrosion.

Les 177 pylônes et les conducteurs des anciennes lignes aériennes, la ligne 220 kV de Swissgrid et la ligne 65 kV de l’exploitant régional du réseau électrique Valgrid, seront en contrepartie démontés à partir de 2020. Cela soulagera le paysage et les zones habitées, notamment dans les villages d’Ernen, de Ritzingen et de Reckingen. Les fondations des pylônes seront également retirées à une profondeur d’environ un mètre. Les anciens emplacements des pylônes seront remis en culture.

L’ancienne ligne sera démontée, comme ici à Ernen.
1/2: L’ancienne ligne sera démontée, comme ici à Ernen.
L’ancienne ligne sera démontée, comme ici à Steinhaus.
2/2: L’ancienne ligne sera démontée, comme ici à Steinhaus.

Le démantèlement soulage les villages et le paysage.


Déboisement entre Mörel-Filet et Ernen

Il faut déboiser les emplacements des futurs pylônes et certains endroits le long du futur tracé de la ligne avant de pouvoir commencer à construire la ligne à très haute tension. Ces travaux seront probablement terminés après l’hiver 2020-2021. Le bois sera en partie évacué à l’aide d’un câble-grue mobile. Il sera ainsi possible d’éviter de nombreux vols en hélicoptère et des nuisances sonores. Le transport en hélicoptère est en général inévitable sur les chantiers qui se trouvent en zone alpine.

1/4
2/4
3/4
4/4

La construction d’une ligne à très haute tension a des conséquences sur le paysage et l’environnement. La nouvelle ligne est particulièrement visible pendant la phase de construction. Il faut quelques années pour que les arbres et les buissons repoussent dans le couloir défriché. Les travaux forestiers sont nécessaires à la sécurité du chantier et à l’exploitation sûre de la ligne. Une surface d’environ 14 mètres sur 14 sera durablement défrichée à l’emplacement des pylônes. Un corridor de 30 mètres de large sera déboisé le long du tracé de la ligne. La surface déboisée pourra être plus importante sur les terrains en pente. De petits arbres et des buissons repousseront sur le tracé. On parle alors de maintien à faible hauteur.

De petits arbres et des buissons repousseront sur le tracé.


Sécurité des personnes et de l’environnement

Après le défrichement, Swissgrid vérifie si des mesures de sécurité sont nécessaires pour protéger les personnes et l’environnement en collaboration avec les services cantonaux spécialisés et les bureaux d’ingénieurs. Des râteliers à neige et des trépieds en bois sont par exemple installés en guise de protection contre les avalanches. De plus, Swissgrid plante de jeunes arbres dans les clairières qui se trouvent le long du tracé de la ligne. Ces mesures de protection contre les avalanches ont été mises en œuvre avec succès dans les communes d’Ernen, de Goms et d’Obergoms . Elles garantissent la sécurité des routes ouvertes toute l’année, d’une part, et contribuent au développement de la forêt à proximité de la ligne, d’autre part. Ces mesures sont exécutées progressivement pendant la phase de construction.

Des dispositifs de protection ont été construits dans différentes zones déboisées le long du tracé de la ligne.
Des dispositifs de protection ont été construits dans différentes zones déboisées le long du tracé de la ligne.

Swissgrid commencera les travaux de construction de la nouvelle ligne à très haute tension sur le tronçon entre Mörel-Filet et Ernen en 2021. Les sentiers d’accès aux futurs emplacements des pylônes et aux sites d’installation seront construits d’ici au printemps. La construction des fondations des pylônes et les travaux de montage commenceront probablement pendant l’été 2021. Les fondations seront ancrées dans le sol à l’aide de pieux métalliques et consolidées grâce à des mesures supplémentaires sur les terrains en pente ou instables. La mise en service de ce tronçon de la ligne est prévue d’ici à fin 2022. La ligne 220 kV actuelle de Swissgrid et les lignes 65 kV de Valgrid seront démantelées en 2023.


L'extension du réseau ne progresse pas partout dans le Haut-Valais

La ligne à très haute tension d’environ 30 km entre Mörel-Filet et Ulrichen prend de plus en plus forme. Swissgrid n’avance toutefois pas partout au même rythme que celui de la nouvelle ligne de la vallée de Conches. Les lignes dans le Haut-Valais permettent de transporter l’électricité produite par les centrales hydroélectriques valaisannes, comme la nouvelle centrale de pompage-turbinage de Nant de Drance, par exemple. Ce projet d’extension du réseau représente un élément important du Réseau stratégique 2025 de Swissgrid et il est nécessaire au Valais et à toute la Suisse. Il faut augmenter la tension de différentes lignes à 380 kilovolts afin que l’électricité puisse circuler sans congestions. De plus, il faut raccorder de nouveaux transformateurs et de nouveaux postes de couplage au réseau. Il sera ainsi possible de transporter l’électricité vers les agglomérations du Plateau par différentes liaisons, comme celles de la Gemmi, du Grimsel ou du Nufenen. En attendant, Swissgrid doit encore réaliser différents projets d’extension du réseau dans le Haut-Valais.

Chippis – Mörel
1/4: Swissgrid planifie la construction d’une nouvelle ligne à très haute tension de 380 kilovolts d’environ 44 km entre Chippis et Mörel. La ligne de 220 kV existante entre Chippis et Mörel sera démontée après la mise en service de la nouvelle ligne aérienne. De l’espace est ainsi libéré dans les zones d’habitation, notamment à Loèche-La Souste, Niedergampel, Gampel, Rarogne, Steg, Baltschieder et Brigue. Swissgrid a remis le dossier d’approbation des plans à l’ESTI en mars 2019. 87 oppositions du canton, des communes et de la population ainsi qu’une opposition collective de Viège ont été reçues contre le projet.
Bickigen – Chippis
2/4: Swissgrid planifie d'augmenter la tension de la ligne à très haute tension d’environ 106 km entre Bickigen (BE) et Chippis  (VS) de 220 à 380 kV. Cette augmentation est nécessaire afin de pouvoir transporter plus d’énergie pour garantir la sécurité de l’approvisionnement du Plateau . Le champ électromagnétique sera réduit tout au long de la ligne grâce à une série de mesures de construction. La procédure d’autorisation est en cours depuis 2015 pour ce projet. De nombreuses oppositions ont été enregistrées. Elles portent sur les nuisances causées par les champs magnétiques et le bruit ou exigent le déplacement du tracé ou le câblage souterrain de la ligne.
Grimsel
3/4: Les lignes entre Innertkirchen et Ulrichen construites en 1956 et passant par le col du Grimsel sont actuellement aériennes. Différentes variantes sont examinées dans le cadre de la procédure de plan sectoriel pour passer ce tronçon à 380 kilovolts. Chacune d’entre elles présente des avantages et inconvénients.
  1. Nouvelle ligne aérienne sur le col du Grimsel avec variantes de câblage souterrain partiel du côté bernois et valaisan
  2. Ligne câblée souterraine sur le col du Grimsel
  3. Ligne câblée souterraine dans les galeries souterraines existantes de la centrale d’Oberhasli (KWO) et dans deux nouveaux tunnels à construire au nord et au sud du de KWO
  4. Ligne câblée souterraine dans un tunnel multifonction qui combine la conduite de câbles et le tracé d’un chemin de fer à voie étroite («tunnel du Grimsel»)
Sous-stations Valais
4/4: La ligne de 220 kV actuelle entre la centrale électrique d’Elektra Massa à Bitsch et le poste de couplage de Mörel subira des travaux de transformation. La traversée de la vallée entre la sous-station de Bitsch et Termen, qui comporte quatre nouveaux pylônes, est déjà construite. Sept pylônes existants vont maintenant être surélevés d'environ huit mètres pour qu’il soit possible d’ajouter la ligne de courant de traction de 132 kV. De plus, Swissgrid modernise les installations de couplage de Bitsch. Les travaux de construction commenceront au printemps 2020 et dureront deux ans.

Une sous-station moderne sera construite sur le nouveau site de Niederernen d’ici à fin 2023. L’ancienne sous-station de Fiesch et le raccordement de lignes seront démantelés. La traversée du Rhône est ainsi évitée et de l’espace est libéré dans un territoire urbanisé. Le début des travaux est prévu en 2021.

Swissgrid installe un nouveau transformateur qui convertit la tension de 380 à 220 kV dans la sous-station de Mörel. Les travaux ne commenceront pas avant 2025, ils doivent être coordonnés en fonction de l’avancement des projets des lignes Chippis – Mörel et Mörel – Ulrichen.

La modernisation du réseau de transport en Valais permet de transporter l'électricité produite par les centrales hydroélectriques valaisannes.



Auteur

Jan Schenk
Jan Schenk

Communication Manager

Aimez-vous cet article?

Partager cet article


  • | Blog

    Le Saint-Gothard et les routes de l’énergie

    Lire l'article
  • | Blog

    Travailler sur une ligne THT sous tension, c'est possible

    Lire l'article
  • | Blog

    La sécurité est notre première priorité, dans tout ce que nous faisons

    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.