Un modèle d'affaires pas comme les autres

Auteur: Kaspar Haffner


Swissgrid est certes une société anonyme mais son modèle d'affaires n’est pas comparable à celui d'autres entreprises. Certaines fabriquent des produits tels que du chocolat ou des couteaux de poche, d’autres fournissent des prestations de services comme les compagnies d’assurance ou les banques. Swissgrid, quant à elle, exploite le réseau à très haute tension sur la base d’un mandat légal. Ce dernier constituant l’épine dorsale de l’approvisionnement en électricité, Swissgrid exploite donc une infrastructure critique.

1/5: Pylône de la ligne aérienne Chamoson – Chippis
2/5: Transformateur de la sous-station de Laufenburg
3/5: Tunnel sous la Ligne CFF
4/5: Sous-station de Rüthi
5/5: Poste de couplage isolé au gaz de la sous-station de Romanel

La chaîne de création de valeur du secteur de l'électricité se répartit entre les domaines de la production, de la distribution, de la consommation et du transport. En tant que propriétaire du réseau et gestionnaire du réseau à très haute tension suisse, Swissgrid est notamment responsable du transport. Ce réseau sert au transport de l’énergie électrique en Suisse ainsi qu’à l’importation et l’exportation et revêt à ce titre une importance majeure pour la population et l’économie. En revanche, la distribution de l’électricité jusqu'aux prises de courant domestiques est du ressort du gestionnaire de réseau de distribution.

Alors qu’en Suisse, il existe plusieurs entreprises concurrentes pour le chocolat ou les assurances, Swissgrid est la seule gestionnaire du réseau de transport. Il n'existe donc aucun mécanisme de marché pour réguler les prix et les coûts. Cette mission est confiée au régulateur: la Commission fédérale de l’électricité ElCom surveille les activités de Swissgrid.


Les tarifs garantissent la forte disponibilité du réseau de transport.

Afin de pouvoir fournir un réseau opérationnel et sûr en Suisse, Swissgrid doit assumer des coûts d’exploitation et réaliser des investissements. Comment la société pour l’exploitation du réseau parvient-elle à financer ces prestations? Le législateur prévoit à cet effet qu’elle puisse appliquer des tarifs. Ils sont payés par tous les consommateurs d’électricité de Suisse. Swissgrid reçoit également les recettes générées par les ventes aux enchères des capacités de transport d’électricité des 41 lignes transfrontalières qui relient le réseau de transport suisse et européen.

Ces tarifs sont en partie directement indiqués sur la facture d’électricité et en partie facturés aux gestionnaires de réseau de distribution qui les répercutent ensuite sur les clients. Ici, Swissgrid agit également sous la surveillance de l’ElCom: les tarifs sont calculés pour l’année suivante sur la base de la planification. Ils nécessitent l’accord du régulateur, au même titre que pour l’utilisation des recettes des ventes aux enchères. Si, avec ces tarifs, Swissgrid perçoit trop ou trop peu de recettes pour une année, la différence est compensée les années suivantes par une augmentation ou une baisse de tarif.


Les coûts sont supportés par tous

Les coûts afférents à la sécurité du transport de l’électricité sont donc assumés de manière solidaire par tous les consommateurs d’électricité de Suisse. Ces coûts comprennent non seulement les dépenses liées à la maintenance et la construction de lignes, mais également les dépenses d’exploitation, les dépenses pour l'énergie d’ajustement servant à stabiliser le réseau, ou encore les indemnisations des propriétaires fonciers dont le terrain est traversé par une ligne.

Par ailleurs, Swissgrid est soumise aux marchés publics. Les dépenses plus conséquentes doivent donc faire l’objet d’appels d’offres. L’adjudication est alors attribuée au prestataire de service le mieux adapté ayant soumis l’offre la moins chère.

Prix de l'électricité 2020

Le réseau de transport suisse fait actuellement partie des réseaux les plus stables et les plus sûrs au monde. Et ici, la qualité suisse est même très abordable pour les particuliers: à titre d’exemple, en 2020, un ménage typique avec une consommation annuelle de 4500 kW/h ne paie que 44 francs pour le réseau de transport, soit environ 5% des coûts de l’électricité.



Auteur

Kaspar Haffner

Communication Manager

Aimez-vous cet article?

Partager cet article


  • | Blog

    Peut-on faire le plein de vent et de soleil?

    Lire l'article
  • | Blog

    Alliance de la technique et de la nature

    Lire l'article
  • | Blog

    L'approvisionnement en eau est un projet multigénérationnel

    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.