Fréquence du réseau

L’Europe utilise une fréquence de réseau de 50 hertz pour l’approvisionnement en énergie à l’aide d’une tension alternative. Ces fréquences sont en revanche différentes en Amérique du Nord et au Japon ainsi que dans le transport ferroviaire et aéronautique. L’unité «hertz» porte le nom du physicien allemand Heinrich Hertz.

Pour que la fréquence reste stable, l’équilibre entre production et consommation de puissance électrique doit être garanti en permanence. En cas d’écarts, la fréquence du réseau change. Or, si elle diminue ou augmente, cela peut endommager les appareils électriques mais aussi les générateurs.

Swissgrid a pour mission d’identifier à temps les surcharges ou les sous-charges du réseau. Pour cela, elle se base sur le calcul très précis de la fréquence du réseau. Même lorsque celle-ci présente un écart minime par rapport à la valeur de consigne, des mesures sont prises pour rééquilibrer la charge dans le réseau.

Des capacités de centrales, qui doivent être disponibles à tout moment, sont utilisées à cet effet. En cas de perturbation, les réseaux voisins peuvent aider à stabiliser la fréquence de l’ensemble du réseau en fournissant ou en assumant une plus grande puissance.

Partager
E-Mail
Facebook
Twitter