Réseau Numérisation

«Il faut un réseau électrique capable de s’adapter avec souplesse»

Auteure: Silvia Zuber

Le système énergétique, et donc le réseau de transport, est en pleine mutation. Swissgrid fait face à cette complexité croissante par une modernisation stratégique de son réseau et le développement continu de la numérisation de ses activités.


Dans l'entretien

Nell Reimann
Nell Reimann

Head of Market chez Swissgrid

Nell Reimann, le système énergétique est en pleine mutation. Qu’est-ce qui attend la Suisse?

Nell Reimann: L’objectif de la Suisse est d’atteindre la neutralité carbone. La transformation nécessaire et globale du système énergétique est une tâche colossale. Elle implique un changement de paradigme avec l’essor des nouvelles sources d’énergie renouvelables décentralisées et volatiles (énergie d’origine photovoltaïque, éolienne dans une moindre mesure...). Elle conduit également à une augmentation de l’électrification (du parc automobile par exemple) et donc de la consommation d’électricité. Enfin, elle nécessitera un réseau électrique pour le transport mais aussi pour la distribution qui s’adapte au rythme des transformations. Swissgrid, la société nationale pour le transport d’électricité, sera une actrice de ce changement et continuera à faire du réseau électrique de transport l’épine dorsale d’un système énergétique plus vert.

Toute l’Europe travaille à la transformation. Y a-t-il une coopération?

Oui, depuis longtemps déjà. En plus du transport national, le réseau de transport suisse permet d’exporter et d’importer de l’énergie. Les échanges d’électricité entre les pays européens sont nombreux. Cela permet de compenser les pénuries d’électricité en hiver ainsi que les défaillances de centrales ou les surproductions.

La transformation du système énergétique rend cette collaboration encore plus importante. La production d’électricité à partir d’énergies renouvelables est décentralisée et n’a pas toujours lieu quand la consommation est suffisante. Cette volatilité accroît la complexité du système. La coopération au niveau européen est donc indispensable pour faire face à la mutation du système énergétique.

La coopération fonctionne-t-elle bien?

Pendant des années, elle a fonctionné sur un pied d’égalité. Mais faute d’accord sur l’électricité, la Suisse se retrouve de plus en plus exclue des processus, des organes et des coopérations européens. Cela entraîne des risques pour la sécurité et la stabilité du réseau. Par exemple, si les mesures de stabilisation nécessaires ne devaient être réalisées en majorité qu’avec de l’énergie produite en Suisse, la quantité de courant disponible pour l’approvisionnement de la population suisse diminuerait. De telles mesures entraînent aussi une hausse des coûts qui se répercuterait sur les consommatrices et les consommateurs d’électricité.

Swissgrid tente d’y remédier au niveau technique en concluant des contrats de droit privé avec des gestionnaires de réseau de transport européens. Mais cette solution n’est que temporaire, car sur le long terme, ces contrats ne peuvent remplacer un accord sur l’électricité.

La coopération européenne est essentielle pour la sécurité de l’approvisionnement en Suisse et en Europe.

Nell Reimann

 
Où en est la transformation du système énergétique suisse?

La transformation est en cours, mais il faut l’accélérer. Les bases légales pour développer la production d’électricité suisse à partir d’énergies renouvelables ont été établies. Cependant, la réalisation de capacités de production, notamment pour l’approvisionnement en électricité en hiver, et le développement de l’infrastructure de réseau sont insuffisants.

Qu’en est-il du réseau de transport?

Le réseau de transport suisse constitue le lien entre la production et la consommation. Il est donc fortement touché par les mutations du système énergétique. La planification stratégique du développement du réseau de transport tient compte de cela depuis longtemps. La procédure d’autorisation et d’approbation de la Confédération implique une évaluation minutieuse des mesures de construction. Il faut compter entre quinze et trente ans avant qu’une ligne de transport soit mise en service. Par conséquent, l’infrastructure du réseau risque de ne pas suivre le rythme des ambitions de la transition énergétique.

Swissgrid doit-elle relever d’autres défis?

Pour répondre, il faut tout d’abord préciser que la production et la consommation d’électricité doivent être équilibrées pour garantir une exploitation sûre et stable du réseau de transport. Comme évoqué, les énergies renouvelables produisent de manière peu planifiable et fluctuante, selon que le vent souffle ou que le soleil brille. Nous devons compenser ces fluctuations. Autrement, l’équilibre est rompu.

La numérisation peut-elle aider à maîtriser cette volatilité?

Elle peut effectivement aider à gérer la complexité accrue du système énergétique. Nous recherchons des solutions appropriées. Des approches telles que la plateforme de Crowd Balancing Equigy offrent la possibilité d’intégrer de manière simplifiée et évolutive des ressources de flexibilité décentralisées comme les unités de stockage, les voitures électriques, les accumulateurs à batterie ou les pompes à chaleur dans le système électrique. Pour cela, Equigy mise sur la technologie blockchain.

Equigy est également la base d’un autre projet de numérisation. Les énergies renouvelables et les ressources de flexibilité nécessitent une coordination encore plus étroite entre les gestionnaires de réseaux de transport et de distribution. Dans le cadre d’un projet pilote commun avec le fournisseur d’énergie ewz, nous testons comment il est possible de mieux coordonner la compensation des fluctuations au sein du réseau électrique.

Existe-t-il d’autres projets de numérisation?

Toutes les divisions de Swissgrid travaillent sur des projets de numérisation. Si l’on s’intéresse par exemple à l’énergie photovoltaïque, on sait que la quantité d’électricité produite à partir de cette source d’énergie va fortement augmenter. Cela entraînera des défis pour l’exploitation du système. Un projet pilote vise à améliorer la base de données sur l’injection d’énergie photovoltaïque. Ces données sont notamment utilisées pour mieux évaluer l’impact de l’injection d’énergie photovoltaïque sur les flux de charge et l’équilibrage.

Un autre projet s’intéresse à l’optimisation et l’automatisation de la mise hors service d’éléments de réseau, notamment pour des travaux de révision. Afin d’évaluer le meilleur créneau pour de telles consignations, leurs effets sont simulés. Les mesures nécessaires sont alors planifiées en fonction des résultats.

Les choses évoluent. Comment Swissgrid sera-t-elle positionnée dans dix ans?

La numérisation constitue le catalyseur de la transition énergétique. Nous faisons le nécessaire pour que Swissgrid devienne une entreprise numérisée. Mais la mise en œuvre des conditions techniques et des solutions correspondantes ne nous sert à rien si Swissgrid ne peut pas réunir les compétences pertinentes au sein de l’entreprise. Ces compétences sont à présent identifiées et leur développement est favorisé dans le cadre de formations continues. Dans la perspective de la transformation numérique, la culture d’entreprise doit elle aussi évoluer. Comme dans d’autres entreprises, Swissgrid a besoin d’un état d’esprit ouvert pour intégrer les changements induits par la numérisation dans sa manière de travailler et de penser.


Stratégie énergétique 2050

La Stratégie énergétique 2050 prévoit la transformation progressive du système énergétique afin d’atteindre l’objectif de zéro émission nette d’ici à 2050. Cette transformation est encadrée par la loi sur l’énergie, dont les mesures visent les objectifs suivants:

  • Réduire la consommation d’énergie par personne de 43% d’ici 2035 par rapport au niveau de l’an 2000
  • Développer les énergies renouvelables
  • Abandonner progressivement l’énergie nucléaire

Auteure

Silvia Zuber
Silvia Zuber

Project Manager


  • Sondierbohrungen am Glaubenberg
    | Blog

    De bonnes bases

    Lire l'article
  • | Blog

    Vrai ou faux? La grande vérification des mythes sur le réseau électrique

    Lire l'article
  • | Blog

    «Il faut un réseau électrique capable de s’adapter avec souplesse»

    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.