Dans les hauteurs de Rhäzüns, Swissgrid a remplacé le pylône d’une ligne de 380 kilovolts en deux mois seulement. Ce projet n’ayant rien de routinier, les travaux ont été immortalisés à l’aide d’une caméra. En accéléré, l’automne 2020 défile devant la caméra. Le paysage baigné de soleil cède la place au brouillard automnal, puis à un épais manteau neigeux. Au premier-plan se dresse le pylône 29. Il s’agit d’un élément de la ligne à très haute tension entre Bonaduz et Sils, qui joue un rôle important dans le transport de l’énergie depuis les centrales hydroélectriques des Grisons. À l’arrière-plan se dessine l’imposante chaîne de montagnes qui domine le canton des Grisons.

Remplacement du pylône 29 en accéléré

Dans cet entretien, Robert Widmer, chef de projet, explique pourquoi le pylône devait être remplacé et comment le projet s’est déroulé.

Robert Widmer

Grid Project Manager

Pourquoi a-t-il fallu remplacer le pylône 29?
Nous y avons détecté de la rouille. Nous courions donc le risque que le pylône ne résiste plus en cas de phénomène météorologique extrême, par exemple une tempête.

Est-il normal de détecter de la rouille sur des pylônes pour ligne à très haute tension?
Non, mais le pylône 29 avait été construit en 1960 et il s’agissait d’un «pylône Vögeli». Les pylônes Vögeli ont été inventés après la guerre: en raison d’une pénurie d’acier, on a utilisé pour la construction d’anciens tubes de gazoduc aux parois fines, que l’on a ensuite remplis de béton. Mais cette conception économe en acier présente un inconvénient important: l’intérieur des tubes peut commencer à rouiller sans que cela soit perceptible au début. Bien que ces points de rouille soient identifiés et éliminés lors des entretiens, de nouveaux points peuvent se former à tout instant et passer inaperçus pendant un certain temps. Le pylône 29 n’avait pas non plus été épargné par la rouille. C’est cet état de fait et deux autres arguments importants qui ont incité Swissgrid à remplacer le pylône. Premièrement, le pylône devait supporter des forces importantes car il se trouve sur un éperon rocheux. Deuxièmement, il est aussi pourvu d’une antenne qui augmente la surface exposée au vent. Avec le réchauffement climatique, nous nous attendons à une multiplication des phénomènes météorologiques extrêmes, et donc des tempêtes, qui peuvent mettre le pylône en péril. Il existe encore d’autres pylônes Vögeli en Suisse. Swissgrid les contrôle régulièrement et prend des mesures d’assainissement si nécessaire.

Comment le projet s’est-il déroulé?
Nous avons commencé à planifier le remplacement fin janvier 2020. Nous avons ensuite obtenu le permis de construire le 23 septembre. À peine deux mois plus tard, le 20 novembre, nous avons mis en service la ligne avec le nouveau pylône. Pendant ce bref laps de temps, nous avons construit les fondations, monté le nouveau pylône et démonté l’ancien pylône. Grâce au soutien actif de tous les participants au projet, le nouveau pylône a été opérationnel 10 mois seulement après le début du projet.


Auteur

Joshu Jullier
Joshu Jullier

Téléphone +41 58 580 21 11
info@swissgrid.ch

Aimez-vous cet article?

Partager cet article


  • | Blog

    Maintenir la distance

    Lire l'article
  • Le baptême du mini-tunnelier
    | Blog

    Une ligne à très haute tension livrée clé en main

    Lire l'article
  • | Blog

    Une meilleure vue d’ensemble grâce à Data Science

    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.