Projet de réseau Bickigen – Chippis

Il est nécessaire de procéder à l'extension des lignes existantes afin de pouvoir transporter toute l'énergie issue de la force hydraulique vers les centres de consommation du Plateau suisse. À cette fin, il convient d'augmenter la tension entre les sous-stations de Chippis (VS) et de Bickigen (BE) de 220 kV à l'heure actuelle à 380 kV.

Votre contact pour ce projet

Joshu Jullier
Joshu Jullier

Téléphone +41 58 580 21 11
info@swissgrid.ch

Ligne 380 kV
Ligne 380 kV
Ligne actuelle
Ligne actuelle
Sous-station
Sous-station

Sommaire

Le projet prévoit l'augmentation de la tension de la ligne 220 kV existante, qui relie les sous-stations de Bickigen (BE) et de Chippis (VS) sur 106 kilomètres, à 380 kV. La ligne 220 kV entre Chippis et Bickigen a été construite entre 1963 et 1965. L'Inspection fédérale des installations à courant fort (ESTI) avait déjà autorisé une tension d'exploitation de 380 kV pour celle-ci, mais à ce jour, elle n'a été exploitée qu'avec une tension de 220 kV.

Le réseau de transport présente des congestions structurelles en Valais et dans d'autres régions. À l'heure actuelle, Swissgrid doit demander régulièrement aux exploitants de centrales électriques de restreindre la production. Afin d'augmenter la capacité de la ligne 220 kV existante entre Chippis et Mörel, cette ligne sera transformée pour passer intégralement à une tension de 380 kV. Si les lignes de transport en Valais ne sont pas raccordées au réseau 380 kV, près d'un tiers de la production valaisanne issue de la force hydraulique ne pourra pas être transporté lorsque la nouvelle centrale de pompage-turbinage de Nant de Drance sera mise en service.

La tension de cette ligne va donc être augmentée sur toute sa longueur et passer de 220 kV à l'heure actuelle à 380 kV afin de pouvoir transporter toute l'énergie entre les sous-stations de Chippis (VS) et de Bickigen (BE).


Projet

La ligne entre Chippis et Bickigen doit désormais être exploitée sous une tension de 380 kV. Elle va donc être rénovée et modernisée. C'est un projet de construction de grande ampleur: il est en effet prévu de modifier 294 pylônes. Les transformations seront toutefois réalisées sur les pylônes et les lignes existants. Le tracé des lignes reste inchangé.

Il faut impérativement adapter la ligne à la législation actuelle, aux ordonnances plus strictes en ce qui concerne la protection contre le bruit ou le rayonnement non ionisant, par exemple, avant de pouvoir l'exploiter sous 380 kV. Les mesures d'augmentation de la tension et de modernisation comportent notamment

  • une augmentation de la tension des câbles afin d'augmenter leur distance par rapport au sol entre les pylônes (pour 267 pylônes),
  • le montage de chaînes de tension doubles pour le bras inférieur (pour 50 pylônes). La distance par rapport au sol sera ainsi augmentée d'environ 4.5 mètres dans la zone des pylônes d'alignement,
  • la surélévation de quelques mètres de certains pylônes (30 pylônes),
  • le montage de câbles silencieux ainsi que
  • des travaux de renforcement des fondations (pour 245 pylônes) et de la structure porteuse (pour 263 pylônes).

Les travaux vont durer deux ans environ. Les transformations vont prendre entre 3 et 15 jours par pylône en fonction de leur étendue.

Faits et chiffres

Longueurs des lignes 49,5 km environ pour Chippis – Wimmis
57,1 km environ pour Wimmis – Bickigen
Nombre de pylônes 297
Nombre de ternes 2
Nombre de faisceaux 2
Conducteurs 600 mm2 Aldrey
Tension avant / après 220 kV / 380 kV
Intensité avant / après 1920 ampères / 1500 ampères

Etapes en cas de procédure optimale

Juillet 2015 Dossier d'approbation des plans soumis à l'ESTI
Novembre – décembre 2015 Mise à l'enquête publique dans les communes
Février 2017 L'ESTI transmet le dossier à l'Office fédéral de l'énergie (OFEN). Ce dernier va ensuite entamer des séances de conciliation avec les opposants légitimes.
Fin 2019 L'OFEN doit prendre la décision d'approbation des plans
2021 Mise en service

Personnes & environnement

Paysage

C'est un projet de grande ampleur qui n'a toutefois que de faibles répercussions sur l'environnement et le paysage. Les conséquences durables sur l'environnement concernent le paysage, les changements par rapport à la situation initiale seront cependant uniquement visibles dans le cas de la surélévation prévue des pylônes. Sept pylônes seront surélevés de 2 à 6 mètres, principalement dans la zone alpine située entre Loèche-les-Bains et Kandersteg. Certains pylônes seront cependant également surélevés tout au long de la ligne. Les répercussions négatives sur les sols, la flore et la faune seront minimisées grâce à des mesures ciblées, et l'état initial sera rétabli à la fin des travaux.

Champs électromagnétiques

Les mesures d'assainissement diminueront l'impact du champ magnétique sur toute la longueur de la ligne, ce qui entraîne une nette amélioration par rapport à la situation actuelle. L'exploitation à 380 kV augmente certes les émissions de bruit, mais les valeurs limites d'immissions sont toutefois respectées partout grâce aux mesures prises.

Limitation du courant d'exploitation

Swissgrid respecte toujours les valeurs limites légales en vigueur lors de la construction de lignes. L'Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) est toujours respectée. De plus, Swissgrid se réserve le droit d'exploiter la ligne avec une intensité de 1920 ampères, comme c'est le cas actuellement. La version révisée de l'ORNI de juillet 2016 en forme la base. Il est nécessaire de surélever certains pylônes, de renforcer des fondations et de tendre les conducteurs sur certains tronçons afin de pouvoir augmenter la tension de 220 à 380 kV. Ces mesures permettent également de réduire notablement le champ magnétique, même sans limitation du courant d'exploitation.


Téléchargements


Actualités concernant le réseau

  • | News

    Projets de réseau: Swissgrid informe sur l’état d’avancement des travaux de cons-truction

    Lire l'article
  • | Communiqué de presse

    Premier coup de pioche dans la zone «Gäbihübel»

    Lire l'article
  • | News

    Chamoson – Chippis: Démarrage des travaux

    Les travaux préparatoires de la ligne aérienne THT Chamoson – Chippis débutés en janvier dernier touchent à leur fin sur les deux premiers tronçons de travail entre Chalais et Sierre et Sion et Vex.
    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.