Projet de réseau Chippis – Mörel

Une nouvelle ligne 380 kV va être construite entre Chippis et Mörel. La construction de cette ligne est nécessaire afin que toute l'énergie issue de la force hydraulique valaisanne puisse être transportée vers les centres de consommation du Plateau suisse et du Tessin.

Votre contact pour ce projet

Jan Schenk
Jan Schenk

Téléphone +41 58 580 21 11
info@swissgrid.ch

Ligne 220 kV
Ligne 220 kV
Zone de planification
Zone de planification
Démantèlement
Démantèlement
Ligne actuelle
Ligne actuelle
Sous-station
Sous-station

Sommaire

Construction d'une ligne aérienne de 44 km entre Chippis et Mörel. Il existe deux lignes à 380 kV entre Chippis et Viège. Une ligne supplémentaire de 220 kV doit être ajoutée entre Viège et Mörel. Une étude de câblage analyse la possibilité d'un câblage partiel de différents tronçons dans la zone Viège – Mörel.

Cette nouvelle ligne est nécessaire au transport de la production des grandes centrales hydroélectriques valaisannes. Elle connectera le Valais aux lignes à très haute tension suisses et européennes.

La ligne actuelle de 220 kV entre Chippis est Mörel sera démantelée après la mise en service de la nouvelle ligne aérienne.

Amélioration par rapport à la situation actuelle

  • Les deux lignes Chippis – Mörel-Filet et Chippis – Stalden sont regroupées sur le même tracé entre la sous-station de Chippis et Agarn
  • En outre, dans la zone du bois de Finges, d'autres synergies sont utilisées et des lignes de niveaux de tension inférieurs sont enterrées ou regroupées. Globalement, cette forêt de pins unique sera massivement délestée par rapport à l'état actuel.
  • La nouvelle ligne est construite loin des zones d'habitation sur le versant sud ombragé. La ligne de 220 kV actuelle traverse les villages et gêne leur l'expansion, en particulier dans la zone de Gampel, Rarogne et Baltschieder.
  • Grâce à l'éloignement des lignes par rapport aux zones résidentielles, l'exposition de la population est réduite. Toutes les nouvelles prescriptions strictes en matière de valeurs limites pour le rayonnement non ionisant sont respectées, les seuils sont loin d'être dépassés. L'utilisation des technologies les plus récentes permet aussi de réduire nettement les nuisances sonores.
Opinions et impréssions du projet

Projet

Le projet Chippis – Mörel a été ajouté au plan sectoriel des lignes de transport d'électricité (PSE) en 2001. En octobre 2012, le Conseil fédéral a défini le corridor PSE comme corridor des lignes aériennes. Le rapport du PSE avance les arguments suivants:

  • par rapport à la situation actuelle dans laquelle la ligne aérienne de 220 kV Chippis – Mörel-Filet traverse le bois de Finges, le tracé de la ligne au pied du versant sud et le câblage / le regroupement des lignes basse tension représentent une amélioration globale.
  • le bois de Finges ne serait pas détruit par une ligne en câbles sousterrains. La ligne à deux ternes 220 kV Chippis –Stalden («Törbelleitung») ne serait pas modifiée.
  • la construction d'un câblage souterrain de 380 kV coûte cher et a des répercussions sur la nature et le paysage. Le tracé sur le versant sud boisé est le résultat de l'estimation complète des avantages et des inconvénients, il ne se prête pas à un câblage.

Mesures de substitution:

  • la ligne de 220 kV Chippis – Stalden («Törbelleitung») est déplacée et est parallèle à la nouvelle ligne de 380 kV Chippis – Mörel-Filet ou passe sur les mêmes supports
  • les lignes aériennes dont la tension est inférieure à 110 kV doivent être câblées ou regroupées avec d'autres lignes
  • il faut prendre des mesures de compensation dans la zone du bois de Finges en regroupant la nouvelle ligne ou en enterrant les lignes basse tension (selon le «Leitungskonzept Pfynwald»)

Animation interactive du projet Chippis – Mörel

Calendrier

2019 Début de la procédure d'approbation des plans
2022 Projet d'exécution / appel d'offres
2023 Terrassement / montage des pylônes et des câbles
2025 Mise en service / démantèlement des lignes de 220 et de 65 kV existantes («Leitungskonzept Pfynwald»)

Étude câblée Agarn – Mörel

  • Tous les éléments nécessaires afin de prendre une décision quant aux variantes ne sont pas encore disponibles pour certains tronçons du projet Chippis – Mörel. En ce qui concerne le projet d'extension du réseau Chippis – Mörel, Swissgrid réalise une étude câblée sur certains tronçons de la ligne afin de tenir compte de la situation locale de manière plus détaillée et d'évaluer plus précisément la solution technique et les coûts.
  • L'étude concerne l'ensemble du tronçon compris entre Agarn et Mörel. Elle analyse le câblage de différents tronçons de la ligne 380 kV, chacun d'entre eux pouvant être construit séparément comme une variante de câblage partiel.
  • Si la décision en faveur du câblage souterrain est prise, il convient de lancer une nouvelle procédure de plan sectoriel, étant donné que le tracé se trouve en partie en dehors du couloir défini dans le PSE. Si la future ligne 380 kV Chippis – Mörel devait être sous forme de câblage souterrain, la ligne aérienne 220 kV existante Mörel – Pallanzeno (ligne du Simplon) sera conservée dans la zone Termin / Brigue.
  • Le câblage a déjà été analysé dans le cadre de la définition du PSE (BLN – zone 1716 bois de Finges – Illgraben). Les autorités compétentes avaient décidé de planifier la future ligne 380 kV Chippis – Mörel sous la forme d'une ligne aérienne en tenant compte des différents critères de protection. Le tracé de la ligne au pied du versant sud et le câblage / le regroupement de lignes basse tension selon le «concept concernant les lignes dans le bois de Finges» représentent globalement une amélioration.

Personnes & environnement

Paysage

La nouvelle ligne à très haute tension est construite loin des zones d'habitation sur le versant sud ombragé. Elle passe à une altitude comprise entre 600 et 1400 mètres à l'ouest, et atteint 1200 mètres à l'est. La ligne évite les endroits plus élevés qui sont exposés. Elle traverse de nombreuses vallées ou fossés, comme l'Illgraben, la vallée de Nanz et de Viège ou les gorges de Saltina. Quelques impacts visuels supplémentaires en découlent dans la région de Tourtemagne et lors de la traversée de la vallée Viège/Stalden.

Le démantèlement de la ligne existante permet de soulager considérablement les zones d'habitation et les installations de loisirs. Cette ligne traverse les villages et gêne leur expansion, notamment dans la zone de Niedergampel, Gampel, Rarogne et Baltschieder. À Viège, la zone d'habitation est contournée sur le versant ouest, au sud et sur le versant est. La nouvelle ligne passe au-dessus du village en raison de la forte pente et elle sera plus visible à partir des chemins de randonnée environnants que du centre du village. Elle traverse la vallée de la Viège au sud de Viège, à proximité du nouveau pont autoroutier. Elle est particulièrement bien visible à partir de Visperterminen.

Le regroupement de la nouvelle ligne et de la ligne 220 kV Stalden – Viège – Mörel existante permet de libérer de l'espace dans la région autour de Viège jusqu'à Bitsch. À Viège, la ligne Stalden – Lalden existante sera démantelée du pylône de dérivation à Lalden, le long des usines Lonza et jusqu'au point de croisement avec la nouvelle ligne 380 kV.

Protection de la nature

La ligne traverse le parc naturel protégé du bois de Finges juste après la sous-station de Chippis. Le tracé passe donc au pied du versant de sorte à réduire l'impact au maximum. Dans le bois de Finges, les lignes Chippis – Mörel et Chippis – Stalden sont regroupées sur le même tracé. De plus, des lignes des niveaux de tension inférieurs sont câblées ou regroupées. Les nuisances causées à cette forêt de pins unique seront donc bien moindres qu'à l'heure actuelle.

Champs électromagnétiques

Grâce à l'éloignement des lignes par rapport aux zones d'habitation, l'exposition de la population est réduite. La valeur limite de 1 μT pour le rayonnement électromagnétique est respectée partout, voire même nettement inférieure. L'exposition au bruit sera nettement réduite grâce à l'utilisation de technologies modernes et de faisceaux à trois conducteurs.


Actualités concernant le réseau

  • | News

    Projets de réseau: Swissgrid informe sur l’état d’avancement des travaux de cons-truction

    Lire l'article
  • | Communiqué de presse

    Premier coup de pioche dans la zone «Gäbihübel»

    Lire l'article
  • | News

    Chamoson – Chippis: Démarrage des travaux

    Les travaux préparatoires de la ligne aérienne THT Chamoson – Chippis débutés en janvier dernier touchent à leur fin sur les deux premiers tronçons de travail entre Chalais et Sierre et Sion et Vex.
    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.