Projet de réseau Gotthard

Projet pionnier d’infrastructure multifonctionnelle au Saint-Gothard

Auteure: Jacqueline Kalberer


Le Saint-Gothard, un tunnel emblématique de la Suisse L’inauguration en 1882 du premier tunnel ferroviaire du Saint-Gothard, long de 15 km, n’était que le début d’une série de prouesses d’ingénierie. En 2016, la Suisse a fait honneur à ce passé glorieux, en inaugurant le plus long tunnel ferroviaire au monde (57 km): le tunnel de base du Saint-Gothard. Outre les rails, un tunnel autoroutier traverse également le massif montagneux du Saint-Gothard. Un deuxième tube doit être percé le long du tunnel autoroutier ouvert en 1980; en tant qu’infrastructure multifonctionnelle, il promet de devenir également un chef-d’œuvre d’ingénierie.

Perspective
1/2: Perspective – La ligne actuelle du Saint-Gothard sera remplacée
Gotthardleitung
2/2

Câblage souterrain de la ligne du Saint-Gothard

Une ligne aérienne à très haute tension traverse le col du Saint-Gothard depuis 1933; atteignant partiellement la fin de son cycle de vie, elle doit être remplacée. La rénovation complète de la ligne, planifiée par Swissgrid, coïncide avec la construction prochaine du second tube autoroutier du Saint-Gothard. Swissgrid et l’Office fédéral des routes (OFROU) ont reconnu le potentiel de synergies techniques de ces deux projets, et ont donc décidé très tôt de les coordonner. Cette coopération a donné naissance au premier projet groupé impliquant un tunnel autoroutier national et une ligne à très haute tension en Suisse.

Schéma du tunnel du Saint-Gothard
1/2: Pour le câblage de la ligne à très haute tension dans le tunnel autoroutier, les câbles souterrains sont fixés à des chemins de câbles qui se trouvent sous la bande d’arrêt d’urgence de la chaussée.
Variantes de la câblage
2/2: Câblage d’une ligne à très haute tension dans une batterie de tubes (à gauche) et via les chemins de câbles comme prévu dans la galerie technique (à droite)

Le projet prévoit d’insérer une galerie technique sous le tunnel autoroutier, qui hébergera une ligne de 220 kV. Une telle solution diffère d’un câblage souterrain dans une batterie de tubes, car les gaines de câbles ne sont pas bétonnées, et sont donc plus facilement accessibles pour les travaux de maintenance. La sécurité de cette installation est une priorité absolue pour Swissgrid. Comme le montre le schéma, la galerie technique passera sous la bande d’arrêt d’urgence de la chaussée, en parallèle mais de manière séparée du conduit technique de l’OFROU. Cela permettra de protéger la ligne contre les incendies ou autres événements similaires dans le tunnel autoroutier. Par ailleurs, les limites d’émissions imposées par l’ordonnance fédérale sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) seront respectées en tout temps, même si des personnes doivent quitter leur véhicule sur la bande d’arrêt d’urgence. Un système de ventilation spécialement conçu évacuera dans la galerie technique, la chaleur générée par les câbles. Ce projet créera le câblage le plus long d’une ligne à très haute tension en Suisse (environ 18 km), procurant à Swissgrid une expérience précieuse pour de futurs projets d’infrastructures groupées. En outre, le paysage du Saint-Gothard sera embelli, et la nouvelle ligne pourra faire face à tous les développements futurs – le tout en respectant les principes de rentabilité économique.

Vidéo du projet
Câblage de la ligne 220 kV du Saint-Gothard (en allemand, sous-titre en français))

Autres projets groupés

Le projet de réseau Innertkirchen – Ulrichen, visant à renouveler et augmenter la tension de la ligne à très haute tension sur le col du Grimsel, est actuellement en cours de procédure de plan sectoriel fédéral. Swissgrid a élaboré plusieurs variantes de corridors dans lesquelles un tracé avec une technologie de transport spécifique (ligne aérienne ou câble souterrain) peut être mis en œuvre dans la suite du projet. Ces variantes seront à présent examinées par un groupe consultatif formé par l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) et évaluées à l’aune de leur impact sur l’espace, l’environnement, la technologie et les coûts. L’une des sous-variantes est le tunnel ferroviaire multifonctionnel du Grimsel, utilisé conjointement par le chemin de fer et la ligne à très haute tension.

Exemple de galerie technique à Vezia (TI)
Exemple de galerie technique à Vezia (TI)

Regroupement d’infrastructures

Compte tenu de la multitude de tunnels en Suisse et du besoin fréquemment exprimé d’augmenter le câblage des lignes à très haute tension, le regroupement de ces infrastructures semble judicieux. C’est pourquoi le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) a décidé en mai 2019 d’examiner rigoureusement les possibilités de regrouper les infrastructures dès leur planification. Dans son étude «Clarification de questions de principe concernant le regroupement de lignes de transport d'électricité avec des routes nationales et des lignes ferroviaires», le DETEC passe en revue les exigences en matière de technologies, d’exploitation et de sécurité.

Swissgrid prend sa responsabilité sociale au sérieux; pour chaque projet de construction d’une ligne à très haute tension (projets de réseau), elle élabore différentes variantes réalisables sur le plan technique et juridique, concernant le tracé des lignes et les technologies employées. Celles-ci sont ensuite passées en revue par un groupe d’accompagnement, puis le Conseil fédéral en sélectionne une, qui est ensuite mise en œuvre par Swissgrid. Consciente du caractère innovant et des avantages du regroupement des infrastructures, Swissgrid tient compte, dans ses propositions, des spécifications de la Confédération ainsi que de l’étude du DETEC. Pour chaque projet de réseau, le groupe d’accompagnement décide si les synergies potentielles d’un regroupement d’infrastructures l’emportent, lors d’une évaluation globale des aspects techniques, opérationnels, économiques et d’aménagement du territoire.



Auteure

Jacqueline Kalberer
Jacqueline Kalberer

Stakeholder Affairs

Aimez-vous cet article?

Partager cet article


  • L'opérateur controle depuis le hublot
    | Blog

    La Bâtiaz – Le Verney : des plongeurs à la rescousse

    Lire l'article
  • | Blog

    La Suisse va se retrouver dans l’obscurité

    Lire l'article
  • | Blog

    Accord sur l'électricité: que se passe-t-il après l'arrêt des négociations sur l'accord-cadre?

    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.