Nouvelle vie pour un isolateur

Nouvelle vie pour un isolateur

Un passionné reçoit de Swissgrid un isolateur des années 50 de l’ancienne ligne THT Chamoson – Chippis

Auteure: Marie-Claude Debons


Le 17 février 2023 à 14h00, Olivier Poncioni était fébrile au pied d’un pylône de l’ancienne ligne THT Chamoson – Chippis à Sion. Après plus de septante ans de bons et loyaux services, un isolateur en céramique des années 50 était sur le point d’être décroché de sa console par Swissgrid pour rejoindre la collection de matériel électrique de M. Poncioni à Neuchâtel: «Chamoson – Chippis ayant fait couler beaucoup d’encre ces deux dernières décennies, ajouter une pièce de cette ancienne ligne à ma collection me semblait une évidence.»

L'ancienne ligne à très haute tension Chamoson – Chippis
L'ancienne ligne à très haute tension Chamoson – Chippis, février 2023

L’électricité, Olivier Poncioni, qui est aujourd’hui âgé de 38 ans, s’y intéresse depuis sa tendre enfance. C’est dans le Val Onsernone au Tessin, d’où sa famille est originaire, que tout a commencé. A la fin des années 70, des pluies diluviennes s’abattent sur la région et abîment la ligne de moyenne tension qui alimentait les villages de Gresso et Vergeletto. Une nouvelle ligne électrique voit le jour et l’ancienne maison familiale, où la famille Poncioni passe ses vacances, a désormais un pylône métallique de 18 m à une distance de 60 mètres. Le petit Olivier est fasciné par «ce grand truc» en métal qu’il dessine avec entrain. Il manifeste un tel intérêt pour cette ligne électrique que son père lui offre un vieil isolateur basse tension en céramique jaune alors qu’il a cinq ans. C’est le point de départ d’une collection qui comporte actuellement plusieurs milliers de pièces liées à l’énergie électrique: des appareils ménagers – plus de 300 toasteurs fabriqués entre 1905 et 1960 dans toute l’Europe – des lampes, des isolateurs, des câbles électriques, des fusibles, des instruments de mesures, des interrupteurs, des douilles, des ampoules, etc.

Aperçu de la collection
Aperçu de la collection d’Olivier Poncioni à Neuchâtel

Olivier Poncioni a fait de sa passion sa profession. Après une maturité professionnelle, il exerce durant quelques années en qualité de mécanicien électricien, métier qu’il abandonne pour passer une maturité fédérale. De 2007 à 2011, il étudie à l’ECAL (Ecole cantonale d’art de Lausanne) puis suit, dès 2011, des études d’histoire et histoire de l’art à l’Université de Neuchâtel, année où il ouvre son magasin de restauration et de vente de luminaires électriques anciens à Neuchâtel.

L’isolateur en céramique des années 50 de l’ancienne ligne Chamoson – Chippis, une pièce d’environ 2 mètres et pesant près de 75 km, ne sera et de loin pas la plus vieille pièce de sa collection. Un isolateur de télégraphe français, datant des années 1853-1858, tient la vedette avec un isolateur de télégraphe suisse en verre des années 1865-1875. Mais qu’importe, Olivier Poncioni compte bien continuer sur sa lancée. Et il espère bien que sa collection lui survivra. Dans une perspective souhaitée lointaine, il la verrait bien rejoindre un musée helvétique dédié au rôle de la Suisse comme pionnière de l’électricité, où ses pièces pourront être admirées de tous.

L'ancien isolateur a retrouvé le sol
L'ancien isolateur a retrouvé le sol après septante ans de bons et loyaux services

L’ancienne ligne Chamoson – Chippis, quant à elle, va bientôt disparaître du paysage valaisan. Le premier tronçon entre le poste de Chamoson et Sion/Les Iles a déjà été démonté pour permettre la construction de la nouvelle ligne. Les travaux de démontage du dernier tronçon, de Sion/Les Iles au poste de Chippis, débutent en août 2023 et à fin mars 2024, 56 pylônes et 130,2 km de câbles conducteurs auront été envoyés au recyclage, ce qui représente plus de 494 tonnes de métal.

Cette ancienne ligne n’avait plus les capacités nécessaires au transport de toute l’énergie produite par les centrales valaisannes. Elle a cédé sa place à la nouvelle ligne THT Chamoson – Chippis de Swissgrid qui, depuis le 30 septembre 2022, participe à l’acheminement sans faille de l’électricité produite en Valais vers les centres de consommation du Plateau suisse. Il s’agit d’une étape importante pour la Suisse car le développement du réseau de transport de l’électricité de même que l’hydroélectricité jouent un rôle prépondérant dans la transition énergétique.

Olivier Poncioni, sur la gauche et Lucien Vuissoz de Swissgrid, sur la droite
Olivier Poncioni, sur la gauche, installe une première partie de la chaîne d'isolateur dans sa camionnette, avec l'aide de Lucien Vuissoz, de Swissgrid

L’ancienne ligne THT Chamoson – Chippis ne sera bientôt plus que souvenir. Il ne restera d’elle que des photographies et un isolateur, à qui Swissgrid souhaite une longue vie dans la collection de M. Poncioni.



Auteure

Marie-Claude Debons
Marie-Claude Debons

Senior Communication Manager


  • | Blog

    Vrai ou faux? La grande vérification des mythes sur le réseau électrique

    Lire l'article
  • | Blog

    «Les besoins en stockage dépendent de plusieurs facteurs»

    Lire l'article
  • Monteurs en train d’installer le Rollenleine
    | Blog

    Plus de sécurité et moins de coûts grâce au Rollenleine

    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.