Tirage des câbles

Projet de réseau Beznau – Birr

Swissgrid augmente à 380 kV la tension de la ligne existante entre Beznau et Birr. À l'avenir, le tracé de la ligne sera souterrain sur un tronçon de 1,3 kilomètre dans la zone «Gäbihübel» située à proximité de Böz-berg/Riniken. La ligne 220 kV entre Rüfenach et Habsburg sera démantelée.

Votre contact pour ce projet

Jan Schenk
Jan Schenk

Téléphone +41 58 580 21 11
info@swissgrid.ch

Ligne 380 kV
Ligne 380 kV
Ligne câblée 380 kV
Ligne câblée 380 kV
Démantèlement
Démantèlement
Ligne actuelle
Ligne actuelle
Sous-station
Sous-station

Sommaire

Grâce à l'augmentation de la tension de 220 à 380 kilovolts entre Beznau (AG) et Mettlen (LU), Swissgrid garantit la distribution de l'énergie et la sécurité de l’approvisionnement dans l'agglomération de Zurich, en Suisse centrale et sur le Plateau suisse. La construction du nouveau tronçon d’environ 6,5 kilomètres entre Rüfenach et Habsburg constitue la dernière partie de la ligne entre Beznau et Birr qui n'a pas encore fait l'objet d'une extension.

Câblage partiel dans la zone «Gäbihübel»

Le projet représente une grande première pour Swissgrid: cette dernière va en effet enterrer pour la première fois un long tronçon d’une ligne à très haute tension dans la zone «Gäbihübel» située à proximité de Bözberg/Riniken. Des stations aéro-souterraines seront construites aux deux extrémités de ce tronçon d’environ 1,3 kilomètre afin de raccorder le câble souterrain à la ligne aérienne. De nouvelles lignes aériennes d’environ 5,2 kilomètres relient la partie câblée au tracé de la ligne actuelle.

Préservation du paysage et libération d'espace dans les zones d'habitation

Toute la ligne aérienne entre Rüfenach et Habsburg sera démantelée après la mise en service de la ligne câblée dans la zone «Gäbihübel». Un espace considérable sera ainsi libéré dans les zones d'habitation à proximité de Neu-Riniken et de Hafen. Swissgrid a attaché une grande importance à la préservation du paysage en ce qui concerne l'emplacement des deux stations aéro-souterraines et des nouveaux tronçons de lignes aériennes.

Une vitrine pour la recherche et l'opinion publique

Ce projet dans la zone «Gäbihübel» montre pour la première fois les conséquences du câblage d'un long tronçon d'une ligne à très haute tension sur le paysage et l'environnement, les coûts engendrés et les défis à relever en matière de construction, d'exploitation et de maintenance. Swissgrid va suivre le projet sur le plan scientifique. De plus, un centre d'information présente depuis mi-2019 les opportunités et les défis d'une ligne câblée au public de manière transparente et concrète.

Les coûts du projet s'élèvent à environ 34 millions de francs.


Projet

Le projet se compose d'une partie câblée de 1,3 km de long, des deux stations aéro-souterraines nord et sud ainsi que des raccordements des lignes aériennes de 5,2 km du pylône 20 à Rüfenach jusqu'au pylône 30 à Krähtal à la station aéro-souterraine nord, ainsi qu'à partir de la station aéro-souterraine sud au pylône 32 à Villnachern jusqu'au pylône 237 à Habsburg.

Construction de la ligne à très haute tension entre Rüfenach (pylône 20) et Habsburg (pylône 237) avec câblage partiel dans la zone Gäbihübel
Construction de la ligne à très haute tension entre Rüfenach (pylône 20) et Habsburg (pylône 237) avec câblage partiel dans la zone Gäbihübel
Visualisierung Teilverkabelung «Gäbihübel»
Câblage partiel «Gäbihübel»

L'emplacement des stations aéro-souterraines a été choisi avec soin

Deux stations aéro-souterraines vont être construites au nord et au sud de la zone «Gäbihübel» afin de relier le câble souterrain aux raccordements des lignes aériennes. Elles ont chacune environ la taille d’un terrain de hockey sur glace et sont hautes d’environ 25 mètres.

Représentation schématique d'une station aéro-souterraine
Représentation schématique d'une station aéro-souterraine

Au cours du projet, Swissgrid a optimisé l'emplacement des deux stations aéro-souterraines. La station aéro-souterraine nord, qui se trouve dans la zone «Pfaffenfirst», a été placée de telle sorte qu'elle soit dissimulée le mieux possible par la forêt environnante. Les travaux de débroussaillage et de reboisement nécessaires à cet effet sont déjà terminés. La station aéro-souterraine sud sera construite directement sous la ligne de chemin de fer Bözberg des CFF dans la zone «Untere Stockacher» afin de préserver au mieux le paysage ainsi que de regrouper les immissions générées par les infrastructures ferroviaires et de transport.

Raccordement au tronçon câblé
1/21: Raccordement au tronçon câblé
Montage du portique
2/21: Montage du portique
Montage du portique
3/21: Montage du portique
Montage du portique
4/21: Montage du portique
Montage du portique
5/21: Montage du portique
Montage du portique
6/21: Montage du portique
Déchargement du portique
7/21: Déchargement du portique
Prêt pour le montage du portique
8/21: Prêt pour le montage du portique
Stations aéro-souterraines: fabrication des portiques d'ancrage
9/21: Stations aéro-souterraines: fabrication des portiques d'ancrage
Stations aéro-souterraines: fabrication des portiques d'ancrage
10/21: Stations aéro-souterraines: fabrication des portiques d'ancrage
Stations aéro-souterraines: fabrication des portiques d'ancrage
11/21: Stations aéro-souterraines: fabrication des portiques d'ancrage
Station aéro-souterraine sud: dernière phase de la construction du plafond
12/21: Station aéro-souterraine sud: dernière phase de la construction du plafond
Station aéro-souterraine sud: sortie des câbles vers le portique d'ancrage
13/21: Station aéro-souterraine sud: sortie des câbles vers le portique d'ancrage
Station aéro-souterraine sud: construction des piliers de soutien et du sol
14/21: Station aéro-souterraine sud: construction des piliers de soutien et du sol
Station aéro-souterraine sud: mise en place de la dalle basse des murs latéraux
15/21: Station aéro-souterraine sud: mise en place de la dalle basse des murs latéraux
Station aéro-souterraine sud: bétonnage de la dalle basse
16/21: Station aéro-souterraine sud: bétonnage de la dalle basse
Station aéro-souterraine sud: armature de la dalle basse
17/21: Station aéro-souterraine sud: armature de la dalle basse
Station aéro-souterraine nord: renforcement du plafond
18/21: Station aéro-souterraine nord: renforcement du plafond
Station aéro-souterraine nord: bétonnage de la dalle, construction des parois latérales
19/21: Station aéro-souterraine nord: bétonnage de la dalle, construction des parois latérales
Station aéro-souterraine nord: intersection canal pour câble
20/21: Station aéro-souterraine nord: intersection canal pour câble
Station aéro-souterraine nord: excavation
21/21: Station aéro-souterraine nord: excavation

Pose du câble souterrain

Un tracé de 25 mètres de large doit être créé le long de la partie câblé en vue des travaux d'excavation et de construction nécessaires afin d’enterrer la ligne à très haute tension. La tranchée de câbles, large d’environ cinq mètres, sera creusée au milieu. Environ 30 000 m3 de déblais seront transportés ou évacués à Bözberg et environ 25 000 m3 à Villnachern. Les deux batteries de tubes, qui mesurent chacune 1,5 mètre de large, seront ensuite posées dans la tranchée. Six câbles seront alors tirés dans chaque batterie de tubes. Il s'agit d'une activité qui nécessite une logistique importante, étant donné que les câbles souterrains sont nettement plus lourds que les lignes aériennes en raison de leur isolation beaucoup plus épaisse. Les deux blocs seront enfin recouverts d'un mètre de terre environ. Le tracé sera ensuite renaturé, à l’exception d’une bande large de 4,5 mètres au-dessus des deux batteries de tubes.

Représentation schématique d'une tranchée de câbles pendant la phase de construction
Représentation schématique d'une tranchée de câbles pendant la phase de construction
Couverture d'humus / Restauration de l'état d'origine
1/7: Couverture d'humus / Restauration de l'état d'origine
Comblement de la tranchée de câbles
2/7: Comblement de la tranchée de câbles
Couverture des batteries de tubes
3/7: Couverture des batteries de tubes
Bétonnage des tuyaux de protection
4/7: Bétonnage des tuyaux de protection
Installation des tuyaux de protection
5/7: Installation des tuyaux de protection
Installation des tuyaux de protection
6/7: Installation des tuyaux de protection
Excavage de la tranchée de câbles
7/7: Excavage de la tranchée de câbles

Tirage des câbles souterrains

Les câbles souterrains de 380 kV fabriqués par Brugg Cables ont été tirés dans les tuyaux de protection de câbles pendant l’été 2019. Chacun des douze câbles pèse environ 40 tonnes (avec la bobine). En juillet et août 2019, les bobines de câble ont été transportées de Brugg à la station aéro-souterraine nord par douze convois spéciaux, déchargées, puis tirées dans les tuyaux de protection de câbles.

Tirage des câbles
1/19: Tirage des câbles
Tirage des câbles
2/19: Tirage des câbles
Tirage des câbles
3/19: Tirage des câbles
Tirage des câbles
4/19: Tirage des câbles
Tirage des câbles
5/19: Tirage des câbles
Tirage des câbles
6/19: Tirage des câbles
Tirage des câbles
7/19: Tirage des câbles
Tirage des câbles
8/19: Tirage des câbles
Tirage des câbles
9/19: Tirage des câbles
Tirage des câbles
10/19: Tirage des câbles
Bobine de câble de 40 tonnes
11/19: Des dimensions impressionnantes: une des douze bobines de câbles de 40 tonnes dans un hangar de Brugg Cables, prête à être expédiée vers Gäbihübel
Production des câbles, partie 1: Fabrication des segments de conducteurs en aluminium
12/19: Production des câbles, partie 1: Fabrication des segments de conducteurs en aluminium
 Production des câbles, partie 2: Câblage des 5 segments de conducteurs en aluminium
13/19: Production des câbles, partie 2: Câblage des 5 segments de conducteurs en aluminium
Production des câbles, partie 3: Enrobage avec semiconducteurs et isolation
14/19: Production des câbles, partie 3: Enrobage avec semiconducteurs et isolation
Production des câbles, partie 4: Enrobage avec un intissé absorbant
15/19: Production des câbles, partie 4: Enrobage avec un intissé absorbant
Production des câbles, partie 5: Mise en place du blindage de fil de cuivre
16/19: Production des câbles, partie 5: Mise en place du blindage de fil de cuivre
Production des câbles, partie 6: Couches de protection mécanique I
17/19: Production des câbles, partie 6: Couches de protection mécanique I
Production des câbles, partie 6: Couches de protection mécanique I
18/19: Production des câbles, partie 7: Couches de protection mécanique II
Production des câbles, partie 8: Enroulement des câbles finis
19/19: Production des câbles, partie 8: Enroulement des câbles finis

Faits et chiffres relatifs au câblage partiel dans la zone «Gäbihübel»

Projet global Ligne de 6,5 km, dont 5,2 km de ligne aérienne et 1,3 km de ligne câblée
Niveau de tension 380 et 220 kV
Nombre de lignes câblées 12
Poids des lignes câblées 21 kg par mètre
Poids total des lignes câblées environ 380 tonnes
Nombre de nouveaux pylônes 14
Nombre de pylônes démantelés 19
Hauteur de pylônes 47 – 80 mètres (pylône 34, 35, 36 à Villnachern)
Maître d'ouvrage Swissgrid SA
Direction générale des travaux Gähler und Partner AG
Entreprise générale de génie civil ERNE AG Bauunternehmung
Fournisseur des câbles Brugg Cables

Construction des raccordements des lignes aériennes

De nouveaux tronçons de lignes aériennes d'une longueur totale de 5,2 kilomètres seront construits parallèlement à la pose du câble souterrain. Ils raccordent le tronçon enterré dans la zone «Gäbihübel» au tracé de la ligne aérienne existante. Dix nouveaux pylônes seront donc construits à cet effet entre le pylône 20 à proximité de Rüfenach et la station aéro-souterraine nord. Quatre nouveaux pylônes seront construits entre la station aéro-souterraine sud et le pylône 237 à proximité de Habsburg. Swissgrid s'est efforcée de trouver des solutions qui préservent le paysage lors de la planification des nouvelles lignes aériennes.

Démantèlement des lignes aériennes actuelles

La ligne aérienne de 220 kV actuelle passe parfois au-dessus des zones d’habitation (Neu-Riniken) ou à proximité immédiate (Hafen dans la commune de Bözberg). Cette ligne aérienne sera démantelée après la mise en service de la nouvelle ligne fin 2020. Un espace considérable sera ainsi libéré dans les zones d'habitation.

Calendrier

Le premier coup de pioche, qui a été donné le 23 août 2018, a marqué le début officiel des travaux du «Gäbihübel». La construction des stations aéro-souterraines, de la batterie de tubes et des raccordements des lignes aériennes est achevée depuis mi-2020. La nouvelle ligne à très haute tension est en service depuis. Le démantèlement de l’actuelle ligne aérienne sera achevé d’ici 2020.

Planification du projet en cas de déroulement optimal
Planification du projet en cas de déroulement optimal

Un projet à l'histoire mouvementée

Les premiers projets concernant l'augmentation de la tension de la ligne Beznau – Birr à 380 kV remontent aux années 1980. La plupart des tronçons de lignes aériennes ont été approuvés et construits en 1996. En 2011, le Tribunal fédéral a décidé qu’il fallait étudier un projet de câblage partiel dans la zone «Gäbihübel». En 2013, Swissgrid, devenue responsable du réseau de transport, a soumis un projet de câblage partiel à l’Office fédéral de l’énergie (OFEN). Celui-ci a donné son feu vert en juillet 2016.

Commission consultative du projet

La Commission consultative du projet a été active jusqu’à la fin de la procédure d'approbation des plans, en 2016. Ses membres étaient les suivants:

Commune de Bözberg Heinz Dätwyler, Conseiller communal
Ville de Brugg Daniel Moser, Président
Commune de Riniken Daniel Obrist, Vice-Président
Commune de Villnachern Christoph Kamber, Conseiller communal
Birdlife Argovie Max Gasser
Pro Natura Argovie Dr. Johannes Jenny
WWF Argovie Tonja Zürcher
AKUT Andreas Brack
Propriétaire foncier Bözberg Markus Kreis

Personnes & environnement

Paysage

Dans le cadre de la construction du câblage partiel «Gäbihübel», Swissgrid s'efforce de réaliser un tracé de la ligne qui préserve au mieux le paysage. Différentes variantes et combinaisons ont été examinées pour le tracé du câblage et l'emplacement des stations aéro-souterraines et les raccordements des lignes aériennes. Par exemple, la position initiale de la station aéro-souterraine nord a été optimisée de sorte à ce qu'il soit le mieux possible caché par la forêt. Les raccordements des lignes aériennes préservent le paysage en s'adaptent à l'horizon de la forêt.

Champs électromagnétiques

Une ligne câblée crée des champs électriques et magnétiques, exactement comme une ligne aérienne. Alors que le blindage du câble permet de bloquer les champs électriques, les champs magnétiques apparaissent à l'extérieur. La portée des champs magnétiques est inférieure à celle d'une ligne aérienne, mais son intensité juste au-dessus du câble souterrain est nettement supérieure à celle qui existe en dessous d'une ligne aérienne. La valeur limite de 1 microtesla est respectée à partir d'une distance de 6 à 8 mètres par rapport à l'axe de la ligne du câble souterrain. La distance correspondante s'élève à 60 – 80 mètres pour une ligne aérienne.

Sols

Le projet de câblage partiel de «Gäbihübel» permettra d'acquérir des connaissances importantes sur le câblage souterrain des lignes à très haute tension. À cette fin, Swissgrid met en place un programme scientifique en collaboration avec les autorités et les services compétents. Son objectif consiste à vérifier les hypothèses qui ont été émises concernant le dimensionnement de la ligne câblée. Les effets de cette dernière sur les sols vont pour cela être évalués. Une comparaison entre les mesures et les calculs permettra de tirer des conclusions concernant la fiabilité des hypothèses émises.

Lors de l'exploitation, les points suivants seront notamment analysés:

  • Le comportement thermique des conducteurs dans différentes situations d'exploitation
  • La variation de température dans le sol à proximité immédiate et jusqu'à une distance d'environ 20  mètres de la batterie de tubes dans différentes situations d'exploitation
  • Les champs magnétiques lors de différentes charges de la ligne

Travaux forestiers

Des défrichements définitifs (sur environ 4000 m2) ont été réalisés pour la station aéro-souterraine nord, en face du garage situé sur la Bözbergstrasse, ainsi que pour les emplacements des pylônes. Des défrichements temporaires (sur env. 17 000 m2) ont été effectués dans la forêt à l’emplacement de la station aéro-souterraine nord et pour les chantiers des pylônes en treillis. Les travaux forestiers ont été réalisés au printemps 2018. La compensation par reboisement des surfaces défrichées définitivement sera réalisée à Linn, dans la commune de Bözberg et aux emplacements des pylônes supprimés. Des débroussaillages sont nécessaires au niveau du tracé de la ligne à Riniken en raison de la faible hauteur des lignes. Les petits arbres et les buissons repoussent dans cette zone (hauteur maximale de 12 mètres). À Villnachern, la forêt alluviale est traversée par les conducteurs.


Impressions

Tunnel sous la ligne CFF
1/12: Tunnel sous la ligne CFF
Tunnel sous la ligne CFF
2/12: Tunnel sous la ligne CFF
Tunnel sous la ligne CFF
3/12: Tunnel sous la ligne CFF
Passage sous la route de Bözberg
4/12: Passage sous la route de Bözberg
Passage sous la route de Bözberg
5/12: Passage sous la route de Bözberg
Construction du tunnel sous la ligne des CFF
6/12: Construction du tunnel sous la ligne des CFF
Construction du tunnel sous la ligne des CFF
7/12: Construction du tunnel sous la ligne des CFF
Construction du tunnel sous la ligne des CFF
8/12: Construction du tunnel sous la ligne des CFF
Tuyaux de protection avant qu’ils ne soient soudés
9/12: Tuyaux de protection avant qu’ils ne soient soudés
Kabelschutzrohre vor dem Zusammenschweissen
10/12: Kabelschutzrohre vor dem Zusammenschweissen
Tuyaux de protection
11/12: Tuyaux de protection
Tuyaux de protection
12/12: Tuyaux de protection

Téléchargements


Actualités concernant le réseau

  • | Communiqué de presse

    Swissgrid dépose une demande de permis de construire pour Airolo – Lavorgo

    Lire l'article
  • | Communiqué de presse

    Le câblage souterrain est sous tension

    Lire l'article
  • | News

    Travaux de maintenance sur la ligne aérienne 220 kV Chamoson – Chippis

    Construite en 1953, la ligne aérienne 220 kV Chamoson – Chippis nécessite quelques travaux de maintenance avant sa mise hors service définitive.
    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.