Six têtes de câble

Réseau de distribution Réseau

Jaillis de terre

Les câbles de la liaison souterraine La Bâtiaz – Le Verney à Martigny sont enfin à l’air libre.

Auteure: Marie-Claude Debons


Dernière ligne droite pour la liaison câblée souterraine La Bâtiaz – Le Verney. Après le tirage des 12 câbles dans la galerie souterraine percée dans la plaine du Rhône à Martigny, entre le poste électrique de La Bâtiaz et le lieu-dit Le Verney, place désormais au dernier maillon de la chaîne : la connexion entre les câbles souterrains et les câbles conducteurs de la ligne aérienne de 380 kV Chamoson – Romanel.

Deux éléments essentiels à cette connexion sont actuellement en construction au Verney :

Remplacement du pylône 51
Remplacer le pylône nécessite tout d’abord de décrocher les câbles conducteurs des isolateurs, tout en s’assurant qu’ils restent à la même distance du sol. Pendant le démontage et le montage du nouveau pylône 51, les câbles conducteurs de la ligne aérienne sont donc suspendus provisoirement dans des poulies accrochées à deux grues mobiles 350 tonnes. Une fois l'ancien pylône 51 désolidarisé des câbles conducteurs, il est démonté par étage à l'aide d'une grue 700 tonnes. Cette même grue permet l’assemblage du nouveau pylône tronçon par tronçon, avec l'aide d’ouvriers monteurs présents aussi bien sur le pylône qu’au sol. Dès que le montage de la dernière pièce est terminé, les câbles conducteurs suspendus aux deux grues sont raccrochés au nouveau pylône qui, entretemps, a changé de rôle dans l’aventure : d’un pylône porteur soutenant les câbles conducteurs, il est passé à un pylône tenseur de 54 tonnes ancrant les câbles conducteurs. Cette modification permet aux câbles conducteurs de la ligne aérienne Chamoson – Romanel de transiter par le portique pour être connecté aux câbles souterrains.

le démontage de l’ancien pylône 51
1/3: le démontage de l’ancien pylône 51
le montage du nouveau pylône 51
2/3: le montage du nouveau pylône 51
le montage du nouveau pylône 51
3/3: le montage du nouveau pylône 51

Le portique
Cet élément métallique rectangulaire large de 21 mètres et haut de 18,5 mètres sert d’élément de liaison entre les câbles conducteurs de la ligne aérienne et les câbles souterrains. Ces derniers sortent du puits du Verney et sont équipés de têtes de câble de cinq mètres de haut installées sous le portique. Les câbles conducteurs aériens, amarrés au portique, sont ensuite reliés aux têtes de câble par des ponts de câbles conducteurs.

Installation du portique de raccordement
1/3: Installation du portique de raccordement
Installation du portique de raccordement
2/3: Installation du portique de raccordement
Installation du portique de raccordement
3/3: Installation du portique de raccordement

En service au printemps 2022
La liaison souterraine La Bâtiaz – Le Verney est le dernier des trois tronçons de la ligne de 380 kV qui relie la centrale de pompage-turbinage de Nant de Drance au réseau THT encore en construction. Il s’agit d’une première pour Swissgrid : percée par un minitunnelier à une profondeur de 12 à 20 mètres, la galerie d’un diamètre de 2,5 mètres abrite les 12 câbles souterrains THT et passe entre différentes couches de la nappe phréatique sur une distance de 1,2 kilomètres. Les conditions géologiques particulières présentes à cet endroit précis de la plaine du Rhône ont rendu possible cette prouesse technologique. Sa mise en service est prévue au printemps 2022.

Les câbles conducteurs ont été décrochés des isolateurs et installés sur les grues
1/3: Les câbles conducteurs ont été décrochés des isolateurs et installés sur les grues
Six têtes de câble
2/3: Six têtes de câble
La grue 700 tonnes en action
3/3: La grue 700 tonnes en action

Adapter le réseau THT au tournant énergétique
L’hydroélectricité joue un rôle prépondérant dans le tournant énergétique. Plusieurs projets de construction et d’adaptation de lignes THT sont d’ailleurs en cours en Valais dans le but d’augmenter les capacités de transport de l’énergie électrique produite par les centrales valaisannes vers les grands centres de consommation du pays. La modernisation du réseau de transport est la clé pour un avenir énergétique durable. En tant qu’épine dorsale pour un approvisionnement sûr en électricité, le réseau à très haute tension apporte une contribution importante pour atteindre les objectifs de la Stratégie énergétique 2050 de la Confédération.


Auteure

Marie-Claude Debons
Marie-Claude Debons

Senior Communication Manager

Aimez-vous cet article?

Partager cet article


  • | Blog

    Au sujet du basket-ball et du réseau interconnecté d’Europe continentale

    Lire l'article
  • | Blog

    Très haute tension à la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres 2022

    Lire l'article
  • | Blog

    «Un accord technique sur l’électricité serait une solution transitoire.»

    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.