Projet de réseau Bassecourt – Mühleberg

La tension de la ligne existante entre Bassecourt et Mühleberg va être augmentée de 220 kV à 380 kV. La sécurité de l'approvisionnement de l'agglomération de Berne sera ainsi améliorée lorsque la centrale nucléaire de Mühleberg sera mise hors service fin 2019.

Votre contact pour ce projet

Jan Schenk
Jan Schenk

Téléphone +41 58 580 21 11
info@swissgrid.ch

Ligne 380 kV
Ligne 380 kV
Ligne actuelle
Ligne actuelle
Sous-station
Sous-station

Sommaire

Avec la mise hors service prévue de la centrale nucléaire de Mühleberg à partir de 2019, Mühleberg perd une grande partie de l'injection d'énergie sur le niveau de réseau de 220 kV. Pour l'approvisionnement sûr de la région de Berne, l'énergie manquante doit principalement être importée par le nord-ouest de la Suisse. À cette fin, Swissgrid modernise et renforce l'infrastructure du réseau. Elle augmente la tension de la ligne de transport entre Mühleberg (BE) et Bassecourt (JU) de 220 à 380 kV et installe un transformateur dans la sous-station de Mühleberg. La ligne à très haute tension de 45 kilomètres a déjà été autorisée en 1978 par l'Inspection fédérale des installations à courant fort (ESTI) pour une tension d'exploitation de 380 kV, mais à ce jour, elle n'est exploitée qu'à une tension de 220 kV.

Mesures de construction sur des pylônes et des lignes

Pour l'exploitation future de la ligne avec une tension de 380 kV, des mesures de construction sont nécessaires pour respecter les valeurs limites en vigueur pour le champ électrique ainsi que l'Ordonnance sur les lignes électriques. L'impact du projet de réseau sur l'environnement et sur le paysage est minime. Les émissions de bruit sont inférieures aux valeurs de planification prescrites par la loi. Ainsi, les valeurs de précaution légales les plus strictes sont respectées conformément à l'Ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB).


Projet

La ligne à très haute tension Bassecourt – Mühleberg de 45 kilomètres a été construite en 1978. Elle a été approuvée et réalisée pour une tension d'exploitation d'un terne avec 380 ou 220 kilovolts chacun. Depuis lors, le terne 380 kV a été exploitée à 220 kV et le terne 220 kV à 132 kV. Le terne exploité à 220 kV est mise à jour pour le transport d'électricité à 380 kV. Cela est effectué en conformité avec les valeurs limites en vigueur de l'Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) et l'Ordonnance sur la protection contre le bruit.

L'augmentation de la tension n'affecte pas le paysage. L'augmentation de la tension et la modernisation de la ligne sont effectuées sur les pylônes existants. Le tracé de la ligne sera maintenu. Des travaux de construction sont effectués sur 54 des 142 pylônes au total.

Calendrier – Procédure optimale sans recours devant les tribunaux

2ème trimestre 2017 Début de la procédure d’approbation des plans ESTI
2ème trimestre 2019 Permis de construire / Appels d'offres
3ème trimestre 2019 Génie civil / montage des pylônes et des conducteurs
2020 Mise en service

Nouveau transformateur dans la sous-station de Mühleberg

En raison de la mise hors service de la centrale nucléaire de Mühleberg prévu d'ici 2019 au plus tard et de la suppression correspondante de jusqu'à 370 MW d'injection au niveau 220 kV sur le site de Mühleberg, il conviendra d'importer davantage d'électricité pour l'approvisionnement de l'agglomération de Berne et du Plateau central. Swissgrid prévoit comme solution de remplacement la mise en place d'un transformateur 800 MVA 380/220 kV à Mühleberg. Le raccordement au réseau 380 kV doit être effectué via la ligne existante Bassecourt – Mühleberg qui est actuellement exploitée à 220 kV. Cela permettra également d'alléger le transformateur de Bassecourt, qui ne serait autrement pas exploité de manière sûre (n-1) sans une augmentation de la ligne de Mühleberg. La situation énergétique et du réseau tendue durant l'hiver 2015-2016 a clairement démontré l'urgence d'injecter dans le réseau 220 kV, y compris dans la région de Berne.


Personnes & environnement

Bruit

  • De par l’augmentation de la tension d'un terne d’une exploitation de 220 kV à 380 kV, la valeur maximale du champ électrique de la ligne aérienne augmente, ce qui induit une augmentation du niveau sonore de la ligne.
  • Les valeurs de planification, c'est-à-dire les valeurs de précaution légales les plus strictes selon l’Ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB) sont respectées à tous les endroits sensibles au bruit dans un environnement d’exploitation à 380 kV.
  • De par le faisceau à quatre conducteurs actuel, le niveau sonore est aujourd'hui déjà minimisé. Le principe de précaution de l’OPB est donc largement pris en considération.
  • Les bruits sont causés par l’effet Corona qui se produit principalement dans des conditions météorologiques humides (pluie, neige, brouillard). Quand le temps est beau et sec, les bruits sont à peine perceptibles.

Champs électromagnétiques

  • Champ magnétique
    • la valeur limite d'immission pour le champ magnétique de 100 microteslas est respectée partout où des personnes peuvent séjourner.
    • Pour les différents tronçons, la disposition optimale des phases est déterminée avec le projet. La disposition des phases sur le tronçon entre Mühleberg et Pieterlen est déjà optimisée. Sur le tronçon de Pieterlen à Bassecourt, la disposition des phases sera optimisée ce qui entraînera une amélioration par rapport à l'état actuel.
  • Champ électrique: le champ électrique de la ligne s'agrandit avec l'augmentation de la tension à 380 kV. La valeur limite d'immission (LI) de 5 kV/m est respectée partout.

Téléchargements


Actualités concernant le réseau

  • | News

    Projets de réseau: Swissgrid informe sur l’état d’avancement des travaux de cons-truction

    Lire l'article
  • | Communiqué de presse

    Premier coup de pioche dans la zone «Gäbihübel»

    Lire l'article
  • | News

    Chamoson – Chippis: Démarrage des travaux

    Les travaux préparatoires de la ligne aérienne THT Chamoson – Chippis débutés en janvier dernier touchent à leur fin sur les deux premiers tronçons de travail entre Chalais et Sierre et Sion et Vex.
    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.