Projet de réseau Mörel – Ulrichen

Une nouvelle ligne 380 kV va être construite entre Mörel et Ulrichen. La construction de cette ligne est nécessaire afin que toute l'énergie issue de la force hydraulique valaisanne puisse être transportée vers le Plateau suisse et le Tessin.

Votre contact pour ce projet

Jan Schenk
Jan Schenk

Téléphone +41 58 580 21 11
info@swissgrid.ch

Ligne 380 kV
Ligne 380 kV
Ligne 220 kV
Ligne 220 kV
Démantèlement
Démantèlement
Ligne actuelle
Ligne actuelle
Sous-station
Sous-station

Sommaire

Une nouvelle ligne à très haute tension de 380 kV va être construite entre Mörel et Ulrichen. Si les lignes de transport en Valais ne sont pas raccordées au réseau 380 kV, près d'un tiers de la production valaisanne issue de la force hydraulique ne pourra pas être transporté lorsque la nouvelle centrale de pompage-turbinage de Nant de Drance sera mise en service. La construction de la nouvelle ligne de traction 132 kV des CFF est également essentielle pour l'exploitation sûre de la nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes (NLFA) au niveau du Gothard.

Amélioration par rapport à la situation actuelle

  • Les lignes des niveaux de tension inférieurs et la ligne de traction des CFF seront regroupées sur les mêmes pylônes. De l'espace est ainsi libéré dans la vallée de Conches.
  • La nouvelle ligne est construite loin des zones d'habitation sur le versant sud ombragé. La ligne 220 kV existante sera démontée. Elle traverse actuellement des villages, notamment dans la région d'Ernen, de Ritzingen et de Reckingen, et gêne leur expansion.
  • Toutes les prescriptions relatives aux valeurs limites du rayonnement électromagnétique sont respectées, les valeurs sont même parfois inférieures. L'exposition au bruit est considérablement réduite.
Opinions et impréssions du projet
Opinions et impréssions du projet

Projet

Tronçon Bitsch/Massaboden – Mörel

La ligne 220 kV existante est démantelée entre la centrale électrique d'Elektra Massa à Bitsch et le poste de couplage de Mörel. Les pylônes destinés à recevoir la ligne de traction ferroviaire 132 kV sont surélevés pour respecter une distance avec le sol conforme à l'Ordonnance sur les lignes électriques (OLEl). Quatre pylônes vont être transformés entre la centrale électrique et Termen. Les travaux débuteront au troisième trimestre 2019. Les principaux travaux de montage des pylônes et des câbles seront réalisés au quatrième trimestre 2020.

Tronçon Mörel – Ernen

  • La décision d’approbation des plans concernant la construction de la nouvelle ligne à très haute tension sur le tronçon Mörel – Ernen, que l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) a prise en décembre 2016, est entrée en vigueur. Le Tribunal administratif fédéral a confirmé la variante avec ligne aé-rienne et rejeté les recours le 26 mars 2019. Le Tribunal fédéral n’a reçu aucun autre recours dans les délais impartis. Swissgrid avait soumis une étude complète du câblage avec différentes va-riantes dans la zone de la traversée de la Binna.
  • Swissgrid peut désormais réaliser la nouvelle ligne à très haute tension entre Mörel et Ernen. La prochaine étape de Swissgrid consiste à effectuer les acquisitions selon les dispositions du droit des marchés publics. Le début des travaux est prévu en 2020.

Tronçon Ernen – Ulrichen

57 nouveaux pylônes sont construits et les lignes aériennes 220 kV et 65 kV existantes sont démontées entre les sous-stations d'Ernen et d'Ulrichen. Les travaux principaux (construction des fondations et des pylônes, passage des conducteurs) auront lieu de 2017 à 2020.

  • Les fondations ont été construites d'avril à novembre 2017. Quatre socles en béton ont été construits à chaque emplacement de pylône. Les fondations sont ancrées dans le sol à l'aide de micropieux. Le matériel de construction a été principalement transporté par hélicoptère sur les terrains peu praticables, ce qui a entraîné des immissions de bruit sur les chantiers.
  • Le montage des pylônes en treillis, qui peuvent atteindre une hauteur de 85 mètres, aura lieu d'avril 2018 à mi-2019. Les conducteurs seront tirés d’ici à l’automne 2019.  Si les travaux progressent comme prévu, le tronçon Ernen – Ulrichen de la nouvelle ligne sera mis en service dès octobre 2019.
  • Les pylônes seront peints en vert entre juin et octobre 2019 à des fins de traitement anticorrosion et pour mieux s'intégrer au paysage. Swissgrid rétablira l'état initial des sites d'installation et restituera ainsi leur valeur écologique. En outre, Swissgrid réalise des projets de protection de la nature d'importance nationale dans la zone du nouveau tracé de la ligne.
  • La ligne 220 kV existante, qui traverse principalement les villages situés entre Ernen et Ulrichen, sera démontée en 2020.
Plan de situation du tronçon Ernen – Ulrichen
Plan de situation Mörel – Ulrichen

Démontages

La ligne aérienne 220 kV existante entre Mörel et Ulrichen sera démantelée après la mise en service de la nouvelle ligne. Les lignes aériennes existantes 65 kV Mörel – Ernen1, Mörel – Ernen 2 et Ernen – Ulrichen seront également démontées.

Pylônes, conducteurs, câble de garde et isolateurs

Des treillis en acier et des isolateurs en plastique seront utilisés pour tous les pylônes.

Pour la ligne de transport et la ligne de traction ferroviaire, des conducteurs Aldrey de 1000 mm2 sont utilisés, des faisceaux à deux conducteurs étant employés pour la ligne de transport. La ligne 65 kV est équipée de conducteurs Aldrey uniques de 600 mm2. Le câble de garde a un diamètre d'environ 350 mm2 et possède un câble à fibre optique intégré.

Sous-station d'Ernen

Une sous-station moderne de 220 kV sera construite sur le nouveau site à Niederernen. L'ancienne sous-station de Fiesch et le raccordement de lignes seront démantelés. La traversée du Rhône est ainsi évitée et de l'espace est libéré dans la zone d'habitation.

Etude du câblage traversée de la Binna

Plan de situation étude du câblage traversée de la Binna
Plan de situation étude du câblage traversée de la Binna

Il faut envisager une passerelle pour traverser la Binna dans le cadre de la variante 1 avec ligne câblée. C'est une variante dans la zone topologique difficile de la traversée de la Binna avec des pentes très raides de chaque côté.

Cette passerelle pour les câbles pourrait être utilisée par les piétons. Il faut toutefois prêter une attention toute particulière au champ magnétique en raison de la proximité des câbles. Il serait possible de poser une plaque en aluminium au-dessus des câbles afin de protéger les piétons contre le champ magnétique.

Visualisierung Binnaquerung
Visualisation de la traversée de la Binna

Commission consultative du projet

La Commission consultative du projet constitue un forum de consultation qui permet la collaboration active des différents membres, favorise une compréhension mutuelle et permet de présenter directement les différentes préoccupations.

La Commission consultative du projet a été constituée le 21 novembre 2013 afin d'accompagner l'étude de solution câblée pour la région «Binnegga-Binnachra-Hockmatta-Hofstatt» et a été active jusqu'à la soumission de cette étude à l'OFEN en octobre 2014. Les personnes suivantes en faisaient partie:

Heinrich Zimmermann, Swissgrid, Président
Martin Weber, Swissgrid, Vice-président
Fritz Hug, Swissgrid
Jeanine Glarner, Swissgrid
Christine Haag, CFF
Didier Pauchard, CFF
Ivo Abgottspon, Valgrid SA
Klaus Agten, commune de Grengiols
Christine Clausen, commune d'Ernen
Edwin Zeiter, commune de Bister
Eva-Maria Kläy, Pro Natura, représente également le WWF du Haut-Valais
Dominique Weissen, Parc régional de Binn
Matthias Rapp, Fondation suisse pour l’aménagement et la protection du paysage
Stefan Julen, aménagement du territoire et environnement
Jürg Schildknecht-Fasel, opposant privé pour Ernen / Grengiols

Personnes & environnement

Champs électromagnétiques

En tout, 19 bâtiments présents dans le périmètre d'étude ont été classés comme LUS (lieux à utilisation sensible). Le champ magnétique a été calculé pour tous les LUS. Pour 18 LUS, la valeur limite de 1 microtesla est respectée. Pour un LUS, la valeur limite a été légèrement dépassée. Une autorisation exceptionnelle a été délivrée pour ce bâtiment.

Paysage

Le nouveau tracé de ligne passe dans tout le périmètre du projet au sud des zones de construction et d'habitation existantes. Grâce au déplacement de la ligne des rives du Rhône et des zones agricoles ouvertes vers le versant boisé, le risque de conflit de la ligne 220 kV existante avec la délimitation des zones à bâtir est supprimé dans plusieurs communes. Il en résulte au niveau du paysage une amélioration générale par rapport à la situation existante.

En raison du regroupement avec la ligne électrique ferroviaire 132 kV et la ligne 65 kV sur la même structure et en raison de la tension plus élevée, les pylônes seront néanmoins plus hauts que ceux de la ligne 220 kV existante.

Forêt

La majeure partie des sites des pylônes se trouve en forêt. D'autres sites sont utilisés en agriculture intensive ou incluent des prairies maigres et des zones de pâturage extensif.

Les travaux de déboisement le long du tracé de la ligne ont été réalisés au printemps 2018. Ils sont néces-saires à la sécurité du chantier et à l’exploitation sûre de la ligne. Un couloir d’environ 30 mètres de large a été dégagé sur une distance d’environ 16 kilomètres. Les arbres et les buissons repousseront dans cette zone. La ligne s’intègrera donc mieux au paysage.

Pour la réalisation de la ligne, une surface totale de 15 288 m2 de forêt doit être défrichée au niveau des pylônes. Pour l'accès aux sites de construction et aux pylônes, le défrichage temporaire d’une surface de 22 572 m2 est nécessaire. Les maintiens à faible hauteur des arbres sont nécessaires sur une superficie de 292 471 m2.

Dangers naturels

Le déboisement et les servitudes de hauteur nécessaires ont été approuvés dans le cadre de la procédure d’autorisation. Le permis de construire a également imposé des exigences strictes à Swissgrid. Elle doit notamment examiner si des mesures de protection supplémentaires contre les avalanches et les coulées de neige sont nécessaires après le déboisement. L’évaluation définitive de la situation et la définition des mesures appropriées ne seront possibles qu’après le déboisement. Swissgrid a demandé une expertise au bureau d’ingénieurs valaisan geoformer igp SA.

Des râteliers à neige, des trépieds en bois et des arbustes sont prévus en guise de mesures de protection dans différentes zones déboisées de la forêt le long du tracé de la ligne. Ils garantissent d’une part la sécurité des routes forestières d’Alpe Frid et de Chäserstatt, qui sont fréquentées toute l’année, en hiver et d’autre part le développement de la forêt dans la bande où les servitudes de hauteur existent. La situation est sûre pour la population. Ces mesures permettent à la forêt de jouer son rôle de protection contre les avalanches sans aucune restriction à long terme.

Faune

  • Amphibiens / Reptiles / Petits mammifères / Poissons
    Aucun habitat naturel spécifique, comme les mares, n'est affecté par les travaux. Aucune intervention n'a lieu dans les eaux piscicoles.
  • Gibier
    Pendant la phase de construction, la prudence est de mise afin de ne pas déranger le gibier, en particulier pendant la saison de la chasse. Comme l'accès à presque tous les sites de pylônes se fait par hélicoptère, ces interventions ne dérangent le gibier que pendant un temps limité.
  • Oiseaux
    Aucun conflit grave n'est à craindre pour les tétraonidés, les aigles royaux et les oiseaux migrateurs. Avec le déplacement de la ligne près de Mörel, le risque de conflit pour les faucons pèlerins est largement réduit. La migration des oiseaux à l'automne est peu perturbée car la ligne passe le long du versant, parallèlement à la vallée.

Végétation et habitats naturels

Les interventions sont localisées et de faible superficie et n'entraînent pas la disparition de grands habitats naturels.

  • Pendant la phase de construction: Les surfaces au sol comprennent les points d'installation, les sites des pylônes et les éventuelles pistes tracées pour la construction
  • Pendant la phase d’exploitation: Les emprises se limitent aux sites des pylônes

Mesures de substitution

Les lignes aériennes suivantes sont démontées par la mise en service de la nouvelle ligne 380 kV:

  • Ligne aérienne 220 kV existante Mörel – Ulrichen de Swissgrid
  • Ligne aérienne 65 kV Ernen – Mörel 1 de Valgrid SA
  • Ligne aérienne 65 kV Ernen – Mörel 2 de Valgrid SA
  • Ligne aérienne 65 kV Ernen – Ulrichen de Valgrid SA
  • Ligne aérienne 65 kV Heiligkreuz – Fiesch de Gommerkraftwerke AG entre Binnegga et Fiesch

Les trois lignes aériennes 65 kV Fiesch – Ernen – Heiligkreuz, Mörel – Ernen et Ernen – Ulrichen sont enterrées entre la centrale électrique de Fiesch, la centrale électrique d'Ernen et le pylône n°1461.

Comme le reboisement de compensation de la zone a lieu de manière naturelle, d'autres mesures de substitution ont été définies à la place d'une compensation en nature:

  • Paysage rural Tunetsch: Création d'un biotope humide
  • Paysage rural Hockmatte-Schärtegga et Binnachra-Sengg: Extension du réseau écologique, maintien des surfaces conquises par la forêt
  • Maintien de divers pâturages secs et prairies

Téléchargements


Actualités concernant le réseau

  • | News

    Mörel – Ulrichen

    Variante avec ligne aérienne pour le tronçon Mörel – Ernen approuvée, les travaux de construction sur le tronçon Ernen - Ulrichen progressent comme prévu.

    Lire l'article
  • | Communiqué de presse

    Pour un approvisionnement en électricité sûr du Valais et de la Suisse

    Lire l'article
  • | News

    Projets de réseau: Swissgrid informe sur l’état d’avancement des travaux de cons-truction

    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.