Réseau de distribution Réseau

Pour un approvisionnement énergétique sûr dans le Haut-Valais

Swissgrid modernise le réseau à très haute tension du Haut-Valais pour ensuite l’exploiter avec une tension de 380 kilovolts.

Auteur: Jan Schenk


Au regard de la stratégie énergétique de la Confédération, il est nécessaire d’augmenter la capacité pour transporter vers le Plateau suisse la production d’électricité d’origine hydraulique du canton du Valais, qui ne cesse de croître, et ainsi renforcer à long terme la sécurité d’approvisionnement en Valais et dans toute la Suisse.

Un développement d’axes énergétiques importants

pour la sécurité d’approvisionnement à long terme de la Suisse, il est indispensable de renforcer la tension à 380 kilovolts (kV) le plus rapidement possible. Un aspect important est le développement des réseaux en fonction des besoins: la répartition des flux d’énergie sur plusieurs axes nord-sud, p. ex. via le Grimsel ou la Gemmi, augmente la capacité de transport. Les lignes jouent également un rôle dans le transit d’électricité sur l’axe nord-sud. La Suisse n’est pas une île, elle est intégrée au réseau de transport européen. Ce point est important et sert notamment à la Suisse elle-même, p. ex. en cas de pénurie. Le réseau de la Suisse n’est stable que si le réseau européen l’est aussi.

Une production d’énergie et un réseau de transport en mutation

La centrale nucléaire de Mühleberg a été désactivée en décembre 2019. Chaque année, ce sont donc environ 3000 gigawattheures d’électricité qui ne sont plus produites sur le Plateau. Cela correspond à cinq pour cent de la production énergétique suisse ou à la consommation annuelle de 700 000 ménages. Pour compenser ce manque d’électricité injectée dans le réseau électrique suisse, il faudra, à moyen terme, produire davantage d’électricité dans d’autres centrales suisses, telle que la centrale de pompage-turbinage de Nant de Drance, l’une des plus productrices d’Europe avec 900 MW, et l’acheminer vers le Plateau.

Éviter les congestions structurelles

À l’heure actuelle, le réseau de transport suisse présente déjà des congestions structurelles. L’infrastructure du réseau dans le canton du Valais est particulièrement concernée. Il est indispensable de relier en toute sécurité les centrales hydroélectriques des Alpes aux centres de consommation du Plateau. Swissgrid doit déjà aujourd’hui demander régulièrement aux exploitants de centrales électriques de restreindre leur production. C’est la raison pour laquelle il est indispensable d’augmenter les tensions à 380 kV. C’est en effet le seul moyen d’acheminer l’énergie produite et de garantir ainsi une sécurité d’approvisionnement dans toute la Suisse.

Plan de situation du Haut-Valais
Plan de situation du Haut-Valais

Informations sur les différents projets de réseau

Chippis – Mörel

Swissgrid prévoit de construire une nouvelle ligne à très haute tension de 380 kV, d’environ 44 kilomètres, entre les sous-stations de Chippis et Mörel. La nouvelle ligne de 380 kV sera construite loin des zones d’habitation. Le projet se trouve en cours d’approbation par la Confédération.

La ligne de 220 kV existante entre Chippis et Mörel sera démantelée après la mise en service de la nouvelle ligne. De l’espace sera ainsi libéré dans les zones d’habitation, notamment à Loèche-La Souste, Niedergampel, Gampel, Raron, Steg, Baltschieder et Brigue.

Dans le meilleur des cas, la nouvelle ligne de 380 kV Chippis – Mörel devrait être mise en service d’ici à 2028. Elle sera retardée de plusieurs années si des recours sont déposés ou si des procédures judiciaires ont lieu.

Pour le projet de réseau Chippis – Mörel, Swissgrid a réalisé une étude pour un enfouissement. Son objectif consiste à mieux tenir compte de la situation locale, ainsi qu’à évaluer plus précisément la solution technique et les coûts d’un câblage souterrain. Actuellement, Swissgrid réalise une étude pour le compte des autorités afin de réexaminer le tracé de la ligne à travers la réserve nationale du Bois de Finges. Dans ce cadre, on examine de manière approfondie les variantes d’exécution possibles pour une ligne enterrée entre Agarn et Chippis, telles qu’une variante minière de câblage dans la roche solide au sud de la forêt de Finges (derrière le cône d’éboulis) ou un regroupement avec le tunnel autoroutier A9 dans la forêt de Finges.

L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) a suspendu la procédure d’autorisation pour une durée d’environ 6 à 9 mois afin de permettre à Swissgrid de procéder aux clarifications supplémentaires.

Liens

Informations détaillées sur le projet de réseau Chippis – Mörel

Chippis – Stalden

La ligne à très haute tension entre Chippis et Stalden (ligne de Törbel) sera renforcée pour assurer un transport sûr de l’énergie issue des centrales hydroélectriques (notamment du barrage de Mattmark).

Pour l’heure, seul un côté des pylônes électriques de la ligne Chippis – Stalden est occupé par un système électrique de 220 kV. Un deuxième système de 220 kV devrait être installé sur la ligne électrique.

Sur le tronçon allant de Chippis à la traversée de l’Emsbach à Agarn, le nouveau tracé de la ligne sera défini en même temps que le projet de réseau Chippis – Mörel. Le tracé reste identique entre Agarn et Stalden.

L’OFEN a autorisé l’extension de la ligne entre Agarn et Stalden en février 2022, donnant ainsi son feu vert aux travaux de transformation de la ligne.

Bickigen – Chippis

Le projet consiste à augmenter la tension de 220 à 380 kV de la ligne à très haute tension entre Chippis et Bickigen sur le tracé existant.

Les mesures de construction prévues sont nécessaires pour respecter les ordonnances et les valeurs limites actuellement en vigueur. Certains pylônes seront surélevés et leurs fondations renforcées, des isolateurs seront remplacés ou les conducteurs seront davantage tendus.

L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) a délivré la décision d’approbation des plans en février 2022. Des recours contre cette décision ont été déposés auprès du Tribunal administratif fédéral. Cela retardera probablement l’augmentation de la tension de la ligne Bickigen – Chippis de deux années supplémentaires. La mise en service est prévue pour 2027.

Liens

Informations détaillées sur le projet de réseau Bickigen – Chippis

Mörel-Filet – Ulrichen

Le projet prévoit la construction d’une nouvelle ligne à très haute tension de 380 kV d’environ 30 kilomètres de long entre Mörel-Filet et Ulrichen. Le tracé comprendra également une ligne électrique ferroviaire de 132 kV des CFF et une ligne de 65 kV de Valgrid.

Sur le tronçon entre Mörel-Filet et Ernen, les pylônes seront montés et les têtes de fondation bétonnées lors de la prochaine étape de construction. Ces pylônes sont déjà peints en vert afin de mieux s’intégrer au paysage.

La nouvelle ligne de 380 kV est déjà en service entre Ernen et Ulrichen. L’ancienne ligne a été démantelée, soulageant ainsi sensiblement les localités d’Ernen, Rekingen et Gluringen.

Selon la planification actuelle du projet, la mise en service du tronçon de ligne entre Mörel-Filet et Ernen est prévue pour fin 2023. La ligne de 220 kV actuelle de Swissgrid et les lignes de 65 kV de Valgrid seront démantelées en 2024.

La ligne actuelle de 220 kV entre la centrale électrique d’Elektra Massa à Bitsch et le poste de couplage à Mörel-Filet sera transformée. Les travaux de construction de pylônes et de câbles devraient être réalisés en 2023.

Liens

Informations détaillées sur le projet de réseau Mörel-Filet – Ulrichen

Innertkirchen – Ulrichen

La ligne à très haute tension d’environ 27 kilomètres entre Innertkirchen (BE) et Ulrichen (VS) va être modernisée et la tension y passera de 220 kilovolts (kV) aujourd’hui à 380 kV.

L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) a mis en place un groupe d’accompagnement chargé d’examiner les corridors de planification proposés par Swissgrid, ainsi que leurs impacts sur le territoire, l’environnement, la technique et les coûts. La recommandation du groupe d’accompagnement sera ensuite soumise à la participation publique. Fin 2022, le Conseil fédéral devrait déterminer le corridor de planification et la technologie de transport entre Innertkirchen et Ulrichen.

Le groupe d’accompagnement recommande à l’OFEN une ligne câblée souterraine entre Innertkirchen et Oberwald et une ligne aérienne entre Oberwald et Ulrichen. Il existe deux variantes pour la ligne câblée souterraine d’environ 23 kilomètres entre Innertkirchen et Oberwald.

  • Dans la variante 1, la ligne à très haute tension passe d’Innertkirchen à Handegg dans une nouvelle galerie à câbles à construire. Entre Handegg et la centrale électrique du Grimsel 2, la ligne doit être câblée dans des galeries existantes des centrales électriques d’Oberhasli AG (KWO). Entre la centrale électrique du Grimsel 2 et Oberwald, la ligne passera à nouveau dans une nouvelle galerie à construire.
  • Dans la variante alternative 2, la ligne à très haute tension est posée dans le tunnel ferroviaire multifonction du Grimsel. Ce tunnel ferroviaire, actuellement en discussion, doit relier Innertkirchen à Oberwald. La ligne à très haute tension est prévue dans une galerie à câbles parallèle au tunnel ferroviaire.

Dans les deux variantes, la ligne traverse le fond de la vallée à Oberwald en passant sous terre. Une station aéro-souterraine est prévue sur le versant sud de la vallée. De là, la ligne à très haute tension est aérienne sur 4,5 kilomètres jusqu’à Ulrichen, où elle rejoint la ligne existante passant par le col du Nufenen. Les deux variantes présentent la même capacité de transport.

Swissgrid et l’Office fédéral de l’énergie organisent une réunion d’information publique sur ce projet le jeudi 2 juin 2022 à Oberwald (VS).

Liens

Informations détaillées sur le projet de réseau Innertkirchen – Ulrichen

Nouvelle sous-station à Ernen

D’ici la fin 2023, une sous-station moderne verra le jour sur le nouveau site de Niederernen. L’ancienne sous-station de Fiesch et le raccordement de la ligne seront démantelés. Il sera ainsi possible d’éviter une traversée de la vallée et de soulager la zone d’habitation.

Le poste de couplage isolé au gaz fait partie des pièces maîtresses de la nouvelle sous-station de 220 kV d’Ernen. De plus, un deuxième transformateur de 220/65 kV sera installé afin d’augmenter la sécurité d’approvisionnement régionale. Valgrid construit une nouvelle sous-station de 65 kV sur le site de Niederernen.

Rénovation de la sous-station de Bitsch

Swissgrid a modernisé le poste de couplage de Bitsch. Les travaux ont démarré en avril 2020 et se sont achevés en avril 2022.


Auteur

Jan Schenk
Jan Schenk

Téléphone +41 58 580 21 11
info@swissgrid.ch

Aimez-vous cet article?

Partager cet article


  • | Blog

    Combiner l’art et les données

    Lire l'article
  • Site de construction avant la traversée de la Borgne avec une vue magnifique, Bramois 2018
    | Blog

    Chamoson – Chippis, une longue histoire

    Lire l'article
  • | Blog

    Tous les câbles ne sont pas identiques

    Lire l'article

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.