Réseau stratégique

Réseau stratégique 2040

La planification du Réseau stratégique se fonde sur le scénario-cadre suisse ainsi que sur les scénarios d’ENTSO y afférents. Ils constituent les principales grandeurs d’entrée pour le processus de planification du réseau. Le scénario-cadre suisse contient des valeurs cibles nationales pour chaque technologie de production et chaque groupe de consommateurs pour les années 2030 et 2040. En outre, Swissgrid reçoit des informations sur l’évolution régionale de la production et de la consommation au sein de la Suisse de la part des CFF ainsi que des gestionnaires de réseau de distribution et des exploitants de centrales directement raccordés au réseau de transport. Dans le cadre de ce processus de régionalisation, les gestionnaires de réseau de distribution (GRD) du niveau de réseau 3 ont défini, en collaboration avec Swissgrid, la manière dont les directives relatives à la production et à la consommation issues du scénario-cadre doivent être ventilées sur les différents nœuds électriques, c’est-à-dire les points de raccordement au réseau de transport.

Après l’approbation du scénario-cadre suisse par le Conseil fédéral fin 2022, Swissgrid a commencé à actualiser son plan pluriannuel pour la planification à long terme du réseau, appelé «Réseau stratégique». Le «Réseau stratégique 2040» décrit et justifie les besoins de développement du réseau identifiés pour l’année cible 2040. Au bout de neuf mois, Swissgrid doit soumettre le «Réseau stratégique 2040» à la Commission fédérale de l’électricité (ElCom) pour examen, qui dure également neuf mois. Swissgrid publiera ensuite son «Réseau stratégique 2040» en 2024 via ses canaux de communication.

La loi prévoit que ce processus se répète tous les quatre ans.

Processus de planification du réseau

La formation du Réseau stratégique par Swissgrid se déroule en trois étapes.

Définition du réseau initial

Le point de départ du processus de planification du réseau est ce que l’on appelle le réseau initial. Ce modèle de réseau européen comprend tous les éléments de réseau qui sont actuellement en service et qui resteront en service ou seront mis en service d’ici à 2030.

Formation du réseau de référence

Le réseau de référence est formé à l’aide de simulations du marché et du réseau ainsi que de tests de résistance. Pour ce faire, de nouveaux projets de réseau suisses sont ajoutés au réseau initial jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de congestions importantes du réseau dans les différents scénarios. Le besoin de développement du réseau ainsi identifié est coordonné avec les GRD raccordés au réseau de transport et les gestionnaires de réseau de transport étrangers, afin de réaliser une planification harmonisée de l’ensemble du réseau électrique.

  • La simulation du marché fournit comme résultat l’utilisation horaire des centrales électriques par zone de dépôt des offres (un pays peut être constitué d’une ou de plusieurs zones de dépôt des offres) et les échanges transfrontaliers d’électricité qui en résultent. La fonction cible est la couverture de la charge dans chaque zone de dépôt des offres, au coût de production minimal, en tenant compte de la capacité frontalière maximale entre les zones de dépôt des offres. Les résultats par zone de dépôt des offres de la simulation du marché sont répartis entre les nœuds du modèle de réseau européen à l’aide de ce que l’on appelle le mapping. La production horaire et la consommation par nœud électrique sont ainsi connues en tant que grandeurs d’entrée pour la simulation du réseau.
  • Pour chaque scénario, des simulations du réseau sont calculées à l’aide du modèle de réseau européen, et d’éventuelles congestions (violations de tension/n-1) sont identifiées. Cela permet d’établir la charge des éléments de réseau par scénario et de mettre en évidence les endroits où il est encore nécessaire de développer le réseau. Le principe ORARE est toujours appliqué lors du renforcement du réseau. Le principe ORARE signifie «optimisation du réseau avant renforcement du réseau avant développement du réseau». Il vise à réduire autant que possible l’impact environnemental et paysager du développement du réseau.
  • Le réseau initial, complété par des projets de réseau supplémentaires, est maintenant soumis à divers tests de résistance (p. ex. défaillances multiples, courts-circuits, fluctuations de fréquence/tension, etc.). Si les tests de résistance révèlent que le réseau a besoin d’être amélioré, cette étape sera complétée par d’autres projets de réseau qui rendront le réseau suffisamment robuste contre les situations extrêmes envisageables.

Création du réseau cible

Une fois le réseau de référence finalisé, on constitue le réseau cible. L’analyse coûts/bénéfices permet d’évaluer tous les projets de réseau supplémentaires au sein du réseau de référence. L’évaluation de chaque mesure d’extension du réseau est réalisée dans une perspective économique, environnementale et technique et sert de preuve de besoin. En principe, seuls les projets dont les avantages prédominent font partie du réseau cible.

L’ensemble des projets de réseau supplémentaires figurant dans le réseau cible par rapport au réseau initial constitue le Réseau stratégique.

La formation du Réseau stratégique

Réseau stratégique 2025

Dès 2015, c’est-à-dire avant l’entrée en vigueur des dispositions légales relatives au processus de développement du réseau, Swissgrid a établi un plan pluriannuel pour la modernisation du réseau de transport afin de répondre aux besoins: le «Réseau stratégique 2025» Le «Réseau stratégique 2025» comporte dix projets qui se trouvent à différents stades de réalisation. Le schéma suivant en donne un aperçu.

Swissgrid a déjà pu mener à bien certains projets du «Réseau stratégique 2025», d’autres sont en phase d’étude ou de réalisation. De cette manière, elle apporte une importante contribution à la sécurité d’approvisionnement en Suisse.

L’expérience montre que les longues procédures d’autorisation, en particulier, ainsi que les retards dus à des oppositions ou à des procédures judiciaires, font que la phase d’étude du projet peut durer très longtemps.

Il est indispensable de développer le réseau en fonction des besoins pour garantir la sécurité de l’approvisionnement de la Suisse à long terme. Le monde politique, les autorités et la population doivent par conséquent impérativement soutenir la construction de ces infrastructures essentielles. Il est également important d’accélérer la modernisation du réseau de transport grâce à des procédures efficaces d’approbation et d’autorisation.


Téléchargements

Contact

Titre

Veuillez sélectionner le titre.

Veuillez entrer votre prénom.

Veuillez entrer votre nom.

Veuillez entrer une adresse e-mail valide.

Veuillez entrer votre message.

Veuillez cocher la case.